La bourse ferme dans 14 min

La Cnil a reçu 14.000 plaintes et prononcé "une dizaine de sanctions" en 2019

1 / 2

La Cnil a reçu 14.000 plaintes et prononcé "une dizaine de sanctions" en 2019

L'année 2020 commence avec de nouvelles recommandations pour la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), le "gendarme" français des données personnelles a publié ses recommandations sur les modalités du consentement à la publicité ciblée.

L'occasion aussi, pour sa patronne Marie-Laure Denis, de revenir sur le bilan de la grande réforme du RGPD (règlement général sur la protection des données), mise en place en 2018. "Plus de 14.000 plaintes à la Cnil" ont été reçues en 2019, explique-t-elle, soit "+25% d'augmentation par rapport à 2018", détaille-t-elle à l'antenne de BFM Business ce mercredi.

"La prise de conscience, elle est salutaire car je pense qu'il n'y aura pas de développement durable de l'économie numérique sans que l'on conforte cette confiance entre l'utilisateur et les acteurs de l'économie numérique" insiste Marie-Laure Denis.

La sanction en dernier ressort

Combien de sanctions? "La sanction, c'est le bout du bout de la chaîne répressive parce que nous, notre but, c'est d'obtenir que les organismes et les entreprises se mettent en conformité sans aller jusqu'à la sanction, en faisant des rappels à la loi" souligne la présidente de la Cnil. "Nous avons prononcé une dizaine de sanctions l'année dernière pour un montant total d'un peu plus de 50 millions d'euros."

"Il y a eu notamment cette sanction un peu emblématique à l'encontre de Google, justement sur des questions d'informations et...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi