La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    44 732,95
    -6 881,03 (-13,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

CNews sanctionné par le CSA après les propos d'Éric Zemmour

·1 min de lecture

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a sanctionné jeudi 18 mars CNews d'une amende de 200.000 euros pour "incitation à la haine" et "à la violence", rapporte Le Point. Cela fait suite aux propos tenus par Éric Zemmour, sur les migrants mineurs isolés, en direct sur la chaîne du groupe Canal+. "Le Conseil a considéré que la chaîne avait manqué à ses obligations, tant au regard de la loi du 30 septembre 1986 que de sa convention", a indiqué dans un communiqué le CSA.

Le 29 septembre dernier, lors de l'émission "Face à l'info", consacrée aux mineurs isolés, le polémiste avait déclaré : "Ils n'ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent". Le parquet de Paris avait ouvert par la suite une enquête pour "provocation à la haine raciale" et "injures publiques à caractère raciste".

>> A lire aussi - Le CSA oblige Canal+ à réinjecter 40 millions d’euros supplémentaires dans le cinéma français

"Quand bien même ces propos ont été tenus dans le cadre d'un débat en lui-même légitime (...), ils ont été de nature à inciter à la haine envers les mineurs étrangers isolés, et ont véhiculé de nombreux stéréotypes particulièrement infamants à leur égard, de nature à encourager des comportements discriminatoires", estime le CSA, qui regrette que la maîtrise de l’antenne n’ait pas été assurée, "d’autant plus que l’émission a été diffusée en différé et sans modification".

Si (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les déboires du vaccin AstraZeneca et les reconfinements font chuter les cours du pétrole
Boeing : le gendarme américain va inspecter des 787 Dreamliner, “problèmes de production”
Casino bondit en Bourse, après des rumeurs sur CDiscount et GreenYellow
La SNCF remporte un gros contrat pour des trains régionaux dans le Grand Est
Le gérant de l’agence MeilleurTaux avait escroqué une vingtaine de clients