Club Med : réajustement en cours...

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,010,19
CU.PA18,650,03

Par Claude Leguilloux

Recentrage. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) positionnement haut de gamme du Club Méditerranée (Paris: FR0000121568 - actualité) donne des résultats probants illustrés par une remontée du cours de Bourse depuis près d'un an... Afin de séduire et de fidéliser une clientèle exigeante mais versatile, le groupe s'est recentré sur les villages 4 et 5 tridents. La montée en gamme passe également par une nouvelle offre centrée sur la location de villas de luxe. On se doute bien que tout cela n'est pas à la portée de toutes les bourses et que le Club Med cherche à capter l'intérêt des nouvelles fortunes issues des pays émergents. Un vaste plan d'expansion est d'ailleurs programmé en Chine... Malgré un contexte qui se dégrade en Europe, la rentabilité a été préservée sur les derniers exercices, ce qui démontre la solidité retrouvée du 'business model'. La structure financière a été en grande partie assainie avec un 'gearing' qui ne représente plus que 22% des fonds propres.

Objectif affiché. La firme veut désormais franchir une nouvelle étape dans son internationalisation. L'objectif consiste à capter en 2015 un tiers des clients en provenance des économies émergentes. La Chine devrait représenter le deuxième marché de l'entreprise derrière la France... Le Brésil ou la Russie constituent également de gros "îlots" de croissance potentielle. Le renforcement de la différenciation devrait aussi conduire à des gains de parts de marché dans les pays "matures". Nous considérons que, dans les cours actuels, l'action peut être maintenue en portefeuille pour les plus patients. Pour les plus réactifs, il est possible de prendre quelques gains après le rebond récent du titre. Par rapport à la valeur à la casse des actifs, la décote demeure élevée, mais le durcissement du contexte européen risque encore de pénaliser la croissance. La remontée du résultat net doit également se confirmer pour attirer davantage les opérateurs... Prises de profits à court terme.