La bourse ferme dans 7 h 41 min
  • CAC 40

    6 677,73
    +4,63 (+0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 159,58
    +8,18 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 781,10
    +15,40 (+0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    53 396,85
    -445,61 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,27
    -0,37 (-0,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,97
    +0,53 (+0,64 %)
     
  • DAX

    15 484,49
    +10,02 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,82
    +0,99 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 766,54
    +356,79 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3783
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Le Club Bruges séduisant face au PSG

" Je suis très fier. Mes joueurs ont écrit une page d'histoire du Club. On a fait un grand match, on a joué avec des… Comment on dit ça en français ? Des cojones." Philippe Clément a doublement raison. Dans ce PSG qui s'est présenté en Belgique avec cinq titulaires (Navas, Hakimi, Paredes, Herrera, Messi) et un coach (Pochettino) dont la langue natale est l'espagnol, on dit bien "cojones". Surtout, l'entraîneur du Club Bruges vise juste quand il souligne la qualité de la partition jouée par ses hommes mercredi soir dans un stade Jan Breydel aux anges. Seul regret pour l'ancien international belge, ne pas avoir renversé totalement la bête : " On a essayé jusqu'au bout, c'est dans notre ADN. Mais on a vu que la fatigue était là à la fin. " Oui, le champion de Belgique en titre a de l'ambition, ainsi que les moyens de la réaliser, au vu de ce que les Belges ont proposé face à l'armada parisienne.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles