La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 776,60
    +11,78 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1723
    -0,0023 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 753,40
    +3,60 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    35 836,04
    -1 766,75 (-4,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 047,33
    -55,73 (-5,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,94
    +0,64 (+0,87 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 024,26
    -27,99 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 451,85
    +2,87 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3687
    -0,0034 (-0,25 %)
     

Le cloud de Microsoft victime d'une faille de sécurité, des milliers d'entreprises concernées

·1 min de lecture

Nouveau souci de sécurité chez Microsoft. Le 23 août, on apprenait que quelque 38 millions de données et informations personnelles avaient été rendues vulnérables plus tôt cette année par un défaut de configuration dans un logiciel du géant américain utilisé par diverses entreprises et organisations. Jeudi 26 août, Microsoft a dû avertir cette fois des milliers d'entreprises clientes de son service de cloud (informatique à distance), d'une faille qui a rendu vulnérables leurs données pendant une période prolongée.

Le problème a été découvert il y a deux semaines par Wiz, une société de cybersécurité. "Imaginez notre surprise quand nous avons réussi à avoir complètement accès aux comptes et bases de données de plusieurs milliers de clients de Microsoft Azure, y compris des grandes entreprises", racontent les ingénieurs sur le blog de la firme jeudi.

À lire aussi — Microsoft enregistre un bénéfice en hausse grâce aux services de cloud

"Nous avons immédiatement réparé le système pour garantir la sécurité et la protection de nos clients", a réagi Microsoft en réponse à une sollicitation de l'AFP, confirmant aussi avoir prévenu les organisations potentiellement affectées. A priori, la faille n'a pas été exploitée par des acteurs malveillants, selon le géant de l'informatique.

D'après Wiz, Microsoft a en effet rapidement désactivé le système faillible, puis "informé plus de 30% des clients de Cosmos DB", le cloud concerné, qu'ils devaient changer leurs clefs d'accès. Mais ils sont potentiellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Contracter le variant Delta doublerait les risques d'hospitalisation par rapport au variant Alpha
Elon Musk s'attaque de nouveau à Jeff Bezos via un tweet rageur
Un vaccin anti-Covid-19 sera sans doute nécessaire chaque année, selon le patron de Pfizer
La Chine va encadrer les algorithmes de ses géants de la tech
Cette solution technique pourrait rendre le bitcoin moins énergivore

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles