Marchés français ouverture 2 h 39 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 536,62
    -149,78 (-0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0500
    -0,0014 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    19 310,16
    +495,34 (+2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    16 028,78
    -318,95 (-1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,69
    -7,34 (-1,83 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Ce qui cloche avec certains boss optionnels de God of War Ragnarök

Certains affrontements optionnels proposés dans God of War Ragnarök sont vraiment une plaie à jouer. La faute à un jeu qui se prend parfois pour ce qu’il n’est pas…

Dans la lignée de son prédécesseur, God of War Ragnarök est un jeu exceptionnel. Mais, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas quelques défauts, si mineurs soient-ils. L’un d’entre eux concerne le contenu annexe, qui permet à l’aventure d’être très copieuse. En marge de l’histoire principale, on peut, par exemple, affronter plusieurs boss optionnels. Cependant, certains sont vraiment pénibles.

Concrètement, il arrive que God of War Ragnarök se prenne pour Dark Souls, en opposant Kratos à des adversaires très puissants. Ils demandent une maîtrise parfaite pour les terrasser, alors que le gameplay n’est pas réellement adapté à cette exigence un peu hors sujet.

Attention, la suite de cet article contient des spoilers.

God of War Ragnarök // Source : Capture PS5
God of War Ragnarök // Source : Capture PS5

Désolé, mais God of War Ragnarök est un mauvais Dark Souls

Dans le God of War de 2018, il y avait déjà des boss secondaires particulièrement difficiles à terrasser : les Valkyries. À l’époque, déjà, on pouvait critiquer l’approche de Santa Monica Studio, qui s’inspirait des Dark Souls de FromSoftware pour placer la barre un peu plus haut en termes de défi.

[Lire la suite]