La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 167,63
    -0,02 (-0,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Climatisation et copropriété: comment ça marche?

©José Andrés Pacheco Cortes / Pexels

PRATIQUE - Au sein d’une copropriété, l’installation d’un système de climatisation par l’un des copropriétaires nécessite de respecter certaines règles. Voici de quoi en savoir plus sur ce sujet.

Depuis quelques années, les épisodes de forte chaleur sont de plus en plus nombreux. Afin de préserver un confort de vie durant ces épisodes météorologiques, de plus en plus de Français sont enclins à installer un système de climatisation pour rafraîchir leur intérieur. Mais dans le cadre d’une copropriété, il est important de se renseigner en amont avant de se lancer dans de tels travaux. Si vous êtes copropriétaire et que vous disposez d’un balcon ou d’une terrasse, cet espace est généralement considéré comme une partie privative, à moins que le règlement de copropriété ne stipule le contraire. Dès lors, il peut sembler logique de pouvoir y installer un climatiseur, mais ce n’est pas si évident. Le simple fait d’installer des canisses sur votre balcon peut poser problème dans certains cas. Pour ce qui est d’une climatisation, les choses sont encore plus complexes. En effet, la plupart des appareils nécessitent une installation intérieure, mais aussi un module extérieur. Il convient donc de percer le mur de l’immeuble qui est considéré comme une partie commune, sans oublier que la pose d’un tel appareillage peut dénaturer l’aspect extérieur du bâtiment.

Climatisation en copropriété, l’assemblée générale est un passage obligé

En résumé, même si votre balcon ou terrasse est considéré comme partie privative, l’installation d’un climatiseur doit recevoir l’acceptation de la copropriété. Pour cela, il n’y a qu’une seule solution: en faire la demande et inscrire ce point à l’ordre du jour de l’assemblée générale des copropriétaires. Il convient donc d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au syndic de copropriété afin d’exposer votre demande. Il est recommandé de joindre à ce courrier toutes les pièces justificatives de votre dossier. Il est en effet important que les autres copropriétaires aient connaissance du système que vous comptez installer et qu’ils puissent juger du résultat final, étant donné que la pose d’un tel appareillage peut dénaturer l’a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi