Marchés français ouverture 7 h 48 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,96 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,29 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9793
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,85 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 343,86
    -378,76 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,11
    -7,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Climat: Paris et New York rejoignent une action en justice contre TotalEnergies

STEPHANE MAHE

Les villes de Paris et New York ont annoncé rejoindre un recours en justice de plusieurs associations et collectivités contre TotalEnergies pour l’obliger à revoir ses ambitions climatiques à la hausse.

Il s’agit d’une première en France dans la lutte contre le changement climatique: des grandes villes s’associent à un recours en justice contre une multinationale pour la contraindre à revoir ses ambitions climatiques. Paris et de New York ainsi que l’ONG Amnesty International ont annoncé ce mercredi 21 septembre qu'elles se joignaient à la procédure en justice, lancée en 2020 par plusieurs associations (Notre affaire à tous, Sherpa, Eco-Maires, France Nature Environnement et ZEK) et collectivités (Grenoble, Arcueil, Nanterre...) contre . Des soutiens de poids pour forcer la main de TotalEnergies dans la lutte contre le changement climatique.

Si l’arrivée de deux villes d’ampleur internationale ne change pas grand-chose dans la procédure judiciaire, elle doit permettre de mettre un coup de projecteur sur cette affaire. Un coup de pression supplémentaire pour le groupe qui est déjà , qu'il a généré grâce à .

Le changement climatique, un coût pour les villes

"Avec ce procès, nous voulons obliger un acteur incontournable de l’énergie à respecter l’Accord de Paris", résume ainsi Anne Hidalgo. Selon la mairie de Paris, les villes et les collectivités seraient en première ligne face aux conséquences du réchauffement climatique. "Si nous nous préparons à des pics de chaleur à 50°C, c’est aussi à cause d’entreprises comme TotalEnergies, renchérit Dan Lert, adjoint chargé de la transition écologique. À Paris, l'adaptation de la ville au changement climatique a déjà coûté plus de 10 milliards d’euros depuis 2007". précise qu'il ne s’agit pas de demander des réparations financières, "mais de contraindre Total à adopter une véritable trajectoire de neutralité en carbone". Pour cela, le recours s’appuie sur une loi de 2017, instaurant un devoir de vigilance pour les multinationales.

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi