La bourse ferme dans 6 h 38 min
  • CAC 40

    6 673,49
    +0,39 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,25
    +8,85 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1659
    +0,0041 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 783,00
    +17,30 (+0,98 %)
     
  • BTC-EUR

    53 387,29
    +22,17 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,46
    +0,83 (+0,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,11
    +0,67 (+0,81 %)
     
  • DAX

    15 483,28
    +8,81 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,25
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3793
    +0,0066 (+0,48 %)
     

Climat: "Faire croire aux jeunes qu’on agit, c’est pire que de ne rien faire"

·2 min de lecture

INTERVIEW - Youth For Climate a répondu ce vendredi 24 septembre à l’appel mondial de Greta Thunberg de manifester pour le climat. Noé Gauchard, 20 ans, étudiant en sciences politiques est un des membres du mouvement. A un an de la présidentielle et alors que la COP26 s’apprête à se réunir fin octobre à Glasgow, l’association lance en France une grande consultation de la jeunesse.

Challenges - Youth For Climate lance en septembre une grande consultation de la jeunesse française à travers le pays. Pourquoi?

Noé Gauchard - Notre objectif est de rassembler les voix des jeunes et d’identifier les sujets qui les transcendent pour ensuite porter leur voix dans le débat public. Nous sommes partis d’un constat: la jeunesse n’a pas sa place dans le débat public. Et elle n’a pas non plus de voix commune.

Cette initiative est-elle liée à l’élection présidentielle?

Non, pour nous, les politiques ne sont plus en mesure de respecter leurs engagements. Ils n’accordent pas une place centrale à l’écologie, même si elle est un peu plus présente dans les débats.

C’est pourtant l’occasion de voter…

Le vote est un trompe-l’œil. Regardez les taux d’abstention chez les jeunes. Beaucoup de jeunes très engagés ne votent pas. Notre idée, c’est, après la consultation, de trouver des solutions aux problèmes identifiés avec les individus, les associations, à tous les niveaux, pas forcément par le vote...

Vous avez associé votre démarche à la sortie des films Bigger Than us de Flore Vasseur et I am Greta de Nathan Grossman…

Les sont les personnages centraux de ces deux documentaires dont nous sommes partenaires. Ces films montrent comment la jeunesse se mobilise et se construit une place politique partout dans le monde. Les avant-premières partout en France vont permettre de diffuser notre questionnaire. Nous faisons aussi appel à d’autres partenaires comme la Fédération des maisons des lycéens ou des influenceurs pour toucher le plus grand nombre.

La jeunesse qui revendique sa place dans la société, c’est une constante dans l’Histoire, non?

La jeunesse a su faire bloc à certains moments de l’Histoire. Là ce n’est plus le cas. Or les conséquences sur notre futur se décident maintenant. Moi, par exemple, j’ai grandi en Normandie et je sais que les lieux de mon enfance seront sous les eaux en 2050. J’aurai 50 ans. Je vois déjà ces changements à l’œil nu. Toute la côte va ê[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles