Marchés français ouverture 1 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1839
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 023,75
    -13,71 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,14
    +0,69 (+0,26 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Climat : les 1% les plus riches émettent deux fois plus de gaz à effet de serre que la moitié la plus pauvre de la population

franceinfo avec AFP
·2 min de lecture

Dans un rapport publié lundi, l'ONG Oxfam souligne le poids disproportionné du mode de vie des populations les plus riches dans le réchauffement climatique. Elle réclame plus de justice sociale, notamment dans les plans de relance post-Covid-19.

Le chiffre est impressionnant. Avec leurs grosses voitures et leurs voyages d'affaires en avion, les 1% les plus riches du monde émettent deux fois plus de gaz à effet de serre que la moitié la plus pauvre de la population, selon un rapport d'Oxfam, publié lundi 21 septembre. L'ONG s'est penchée sur la période 1990-2015, 25 années pendant lesquelles les émissions mondiales de CO2, responsables du réchauffement d'une planète qui a déjà gagné plus de +1°C depuis l'ère pré-industrielle, ont augmenté de près de 60%.

Selon son analyse, "les 1% les plus riches de la population (environ 63 millions de personnes) étaient responsables à eux seuls de 15 % des émissions cumulées", soit "deux fois plus que la moitié la plus pauvre de la population mondiale". Et les 10% les plus riches de la population mondiale (environ 630 millions de personnes) étaient responsables de 52% des émissions de CO2 cumulées. "Au cours des 20-30 dernières années, la crise climatique s'est amplifiée et le budget carbone mondial limité a été dilapidé au service d'une intensification de la consommation d'une population nantie, et non pour sortir des personnes de la pauvreté", dénonce Oxfam.

"La frange la plus riche de la société pollue de manière disproportionnée"

Et les groupes qui "souffrent le plus de cette injustice sont les moins responsables de la crise climatique" : les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi