La bourse ferme dans 3 h 5 min
  • CAC 40

    6 763,70
    +9,73 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 994,48
    +9,98 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0536
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 813,40
    -1,80 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    16 194,51
    -189,21 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,84
    -1,31 (-0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,87
    +0,65 (+0,80 %)
     
  • DAX

    14 577,34
    +87,04 (+0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 551,85
    -6,64 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2263
    +0,0007 (+0,06 %)
     

Les clients se pressent devant les magasins Camaïeu avant la fermeture définitive

Wikipédia

Ce samedi 1er octobre marque une date funeste pour les clients et salariés de Camaïeu, dont les enseignes fermeront définitivement leurs portes ce soir. Or, depuis ce matin, les badauds se pressent pour profiter d'un déstockage d'ampleur avec des remises allant jusqu'à 50 %. La presse quotidienne régionale a ainsi pu constater que de nombreuses files d'attente s'étaient formées devant les magasins de la marque, et ce, avant même l'ouverture des magasins.

Dans un message posté sur les réseaux sociaux, la direction du groupe a annoncé que les bénéfices de cette dernière grande vente "seront destinés aux 2.600 salariés de l’entreprise, dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi". Par contre, il sera impossible de retourner les achats. Pour en bénéficier, il faut se déplacer puisque les ventes en ligne ont été suspendues depuis une semaine.

Fondée à Roubaix en 1984, l’enseigne a d’abord connu une belle croissance, dans le sillage de la démocratisation de la mode. En 2005, l’entreprise est reprise par des fonds d’investissement, mais depuis la crise financière de 2008, la situation se dégrade avec des ventes qui reculent en valeur chaque année. Dans un tel contexte, le haut niveau d’endettement issu des rachats en LBO (achat à effet de levier) par des fonds d'investissement devient insoutenable.

Les restructurations financières se succèdent à partir de 2013. Le chiffre d’affaires chute à 718 millions pour l’exercice clos en mars 2018, contre 1 milliard en 2015. La pandémie va finir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk, André Citröen... ces patrons qui changent les règles du jeu
Balenciaga, La Redoute, Cora... le surprenant business des produits dérivés de la Nasa
Automobile : la pénurie de semi-conducteurs perdurera en 2023, estime le patron de Stellantis
Bourse : Pernod-Ricard, AB InBev (Stella Artois)... les géants du vin, de la bière et des spiritueux, un cocktail gagnant ?
TotalEnergies : le mouvement de grève reconduit à l'appel de la CGT