Marchés français ouverture 1 h 13 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 843,58
    +183,83 (+0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,0539
    -0,0017 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    20 550,34
    -52,18 (-0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    28 421,79
    -600,80 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,00
    +430,32 (+177,32 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Clients Nickel, attention à bien approvisionner votre compte !

Borne d'ouverture Nickel
Borne d'ouverture Nickel

Nickel plus dur sur les incidents de paiement. La nouvelle politique tarifaire de l'établissement de paiement, mise en place depuis le 29 avril, est moins tolérante avec les incidents de paiement. Avant cette date, en effet, Nickel passait l'éponge chaque mois sur le premier rejet de prélèvement, subi suite à un défaut de provision, puis facturait les suivants 10 euros (1). Désormais, cette tolérance ne concerne plus qu'un rejet de prélèvement par trimestre.

Ce n'est pas une première, mais la poursuite d'une évolution. Au cours de ses premières années, Nickel, en effet, ne facturait pas les rejets de prélèvement. Puis il a installé une ligne tarifaire de 5 euros à partir du 3e rejet, avant de passer, en décembre 2020, à 10 euros à partir du 2e rejet par mois calendaire.

Comment expliquer ce choix ? Chez un acteur comme Nickel, qui ne tolère aucun découvert, le rejet d'un prélèvement est un processus automatisé, sans coût lié à une intervention humaine. Le prix de 10 euros est donc bien supérieur à ce qu'il lui coûte réellement.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : quelles unités de compte choisir pour battre l'inflation ?
- BforBank : pourquoi la carte Visa Classic a disparu
- Livret d'épargne populaire : 3 chiffres édifiants sur le LEP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles