La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 529,20
    -212,85 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

La CLCV dénonce les offres d'électricité verte et veut mettre fin aux certificats d'origine

électricité verte
électricité verte

Dans un communiqué publié ce vendredi 1er juillet, la CLCV indique se mobiliser contre le « greenwashing » dans le but de « protéger les consommateurs d'allégations pouvant les induire en erreur ».

L'électricité verte l'est-elle vraiment ?

Dans sa croisade contre le « greenwashing », la CLCV condamne notamment les offres « d'électricité verte », arguant que les consommateurs pensent que cette électricité provient d'énergies renouvelables uniquement et donc sans énergie fossile ou nucléaire. Pourtant, les opérateurs de ces offres spécifiques vendent la même électricité que les autres.

Pour l'association, la seule différence réside dans l'achat de certificats « garanties d'origine » dans le but de « compenser la part non renouvelable d'électricité consommée par leurs clients ». La CLCV demande donc purement et simplement la fin de ces garanties d'origine qui « induisent les consommateurs en erreur ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Banque et assurance : les 10 trucs à ne surtout pas oublier pour partir sereinement en vacances
- Arnaqués au téléphone, la banque refuse de rembourser ces retraités qui sont contraints de reprendre le travail
- Action, obligations, ETF : l'assurance vie fait mieux que le PEA et le compte-titres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles