La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 163,90
    -1 390,61 (-2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Du classique, de l'Amérique latine : Jean-Michel Blanquer nous dévoile sa bibliothèque

·1 min de lecture

Quand il a emménagé au ministère de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer n'a pas pu rapatrier toute sa bibliothèque. Un crève cœur, assure-t-il. Mais dans son nouveau "chez-lui", on croise quand même beaucoup de livres, des essais, d'histoire et de droit, ainsi que beaucoup de romans. Il a emporté ses classiques, qu'il veut recommander à des amis ou pouvoir relire. Et il y a les livres "en attente", ceux qu'il espère pouvoir lire bientôt. Nous avons pu accéder à sa bibliothèque et parler littérature avec lui.

De la littérature Sud-américaine...

Ce qui marque en premier, c'est peut-être le désordre apparent. Les romans côtoient l'Histoire et le Droit, l'Amérique latine côtoie Raymond Aron. "J'ai beaucoup déménagé !", s'excuse le ministre. Mario Vargas Llosa, Gabriel Garcia Marquez... L'Amérique latine y tient tout de même une large place, avec une étagère entière remplie. Le ministre a vécu et travaillé en Colombie. Il aime cette littérature, le décalage, la fantaisie et la réalité rêvée de ces auteurs.

"Garcia Márquez a même théorisé ça en parlant de réalisme magique. C'est vrai. Ils y ont été enclins par le fait que leur société, le monde dans lequel ils ont grandi et vécu, est un monde extrêmement original, où la réalité elle-même offre tellement de prise à l'imagination et à des situations incroyables que ça a été un terreau de littérature extraordinaire", nous raconte Jean-Michel Blanquer.

...et du classique français

Sur une autre étagère, on croise Victor Hugo, Baud...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles