La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 545,47
    -56,51 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Classes fermées, cas positifs, tests salivaires... Quel bilan depuis le retour à l'école ?

·1 min de lecture

Il y a deux semaines, les élèves de primaire et de maternelle retournaient sur le chemin de l'école. Lundi dernier, ce sont ceux des collèges et des lycées qui faisaient leur retour en présentiel, en demi-jauge pour les lycéens et parfois pour les collégiens dans certains départements particulièrement touchés par l'épidémie de Covid-19. Cette rentrée a surtout été marquée par un nouveau protocole sanitaire avec la fermeture d'une classe dès le premier cas de contamination et le déploiement de tests salivaires. Avec quels effets ? Classes fermées, cas positifs, tests salivaires... Europe 1 fait le point.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 8 mai

Moins de 10.000 élèves positifs contre 28.000 début avril

Au total, les fermetures de classes s'établissent à 5.000. Une proportion plutôt faible, qui représente 0,98% du nombre total de classes en France, alors que la règle du "un cas/une fermeture de classe" aurait pu faire craindre beaucoup plus de fermetures. On compte par ailleurs 9.536 cas d'élèves malades et 768 cas positifs du côté du personnel éducatif. Là encore, le résultat est plutôt bon. Début avril, avant les trois semaines de fermeture, 28.000 élèves avaient été contaminés contre 2.700 membres du personnel de l'Education nationale.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

L'effet du "troisième confinement" semble donc perceptible, tout comme la baisse de circulation du virus. Mais tous les cas sont-ils ...


Lire la suite sur Europe1