La bourse est fermée

Classement Pisa: les élèves qui s'en sortent sont "ceux qui peuvent prendre des cours particuliers"

1 / 2

Classement Pisa: les élèves qui s'en sortent sont "ceux qui peuvent prendre des cours particuliers"

Peut mieux faire. Si l'on se fie à la dernière enquête Pisa (Programme international pour le suivi des acquis) qui vise à mesurer la capacité des jeunes âgés de 15 ans à utiliser leurs connaissances et leurs compétences en lecture, en mathématiques et en sciences, la France ne se révèle, certes, pas dans une délicate posture, mais elle pourrait clairement briller davantage.

Selon les matières, elle se hisse entre la 15e et la 24e place parmi les 36 pays de l'OCDE. Soit à un niveau semblable à celui de l'Allemagne, de la Belgique et du Portugal. Mais d'autres contrées ont un système éducatif bien plus performants... C'est le cas notamment de l'Estonie, du Canada ou encore des Etats-Unis. De l'avis des premiers concernés (à savoir les élèves), ce résultat en demi-teinte serait la résultante d'un manque de soutien de la part des enseignants. Mais pour Benjamin Morel, maître de conférences en droit public au sein de l'université Paris II Panthéon-Assas, invité ce mardi sur BFM Business, la problématique concerne le système tricolore dans son ensemble.

Enseignants multitâches

"On sait que le système français est un système qui coûte beaucoup d'argent mais qui a des aspects fondamentalement dysfonctionnels avec des enseignants qui sont relativement moins payés, moins bien payés que dans les pays étrangers, qui sont assignés également a beaucoup de tâches administratives", explique le maître de conférence.

Et de préciser: "Il y a...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi