Clôture Paris : le CAC40 résiste !

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA29,510,41
SNIRF5,020,00
SCHNEIDER.BO91,45+2,05
PUB.PA61,83-1,61
RI.PA85,380,56

LA TENDANCE

La bourse de Paris a finalement préservé une hausse de 0,59% ce jeudi à 3.674 points. Le CAC40 (Paris: ^FCHI - actualité) reste donc sur ses meilleurs niveaux de 2012 après deux séances précédentes en légère baisse. Alors que la fin d'année approche à grand pas, les volumes de transaction ont à peine dépassé 1 milliard d'euros aujourd'hui sur le CAC40. Wall Street reculait pourtant ce jeudi, poursuivant sa consolidation de la veille alors que les négociations ont repris pour arriver à un compromis politique sur le "fiscal cliff" avant le 31 décembre. La bourse américaine recule surtout à cause d'un indice de confiance du Conference Board décevant, à 65,1 contre 70 de consensus. L'indicateur retombe donc au plus bas depuis le mois d'août et le sous-indice concernant les perspectives à six mois s'est dégradé, au plus bas depuis 2011. Les statistiques du jour sur l'immobilier neuf et l'emploi étaient par contre bien orientées.

VALEURS EN HAUSSE

* PagesJaunes poursuit sa hausse de 4% à 1,94 Euro. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) groupe était parvenu avant Noël à un accord avec ses créanciers obligataires en vue de modifier la documentation relative aux obligations Senior (Other OTC: SNIRF - actualité) à échéance 2018 et permettre la mise en oeuvre de la restructuration financière de Mediannuaire Holding SA (MDH). D'après une déclaration publiée par l'AMF ce jeudi, le hedge fund britannique Cheyne Capital Management a continué à augmenter sa position vendeuse sur PagesJaunes, à 1,82% du capital de PagesJaunes en date du 24 décembre. Cheyne Capital Management détenait déjà une position courte nette portant sur 1,5% du capital de PagesJaunes le 12 décembre.

* Schneider (BSE: SCHNEIDER.BO - actualité) domine les hausses du CAC40 sur un gain de 2,3% à 55,9 Euros. Le titre confirme un beau parcours 2012 avec 37% de repris sur l'année.

* Unibail-Rodamco gagne aussi 2,3% à 187,9 Euros. Le groupe a cédé la tour Oxygène de Lyon à un consortium de deux investisseurs français, l'un représenté par l'Asset Manager AEW Europe et l'autre par le Crédit Agricole Immobilier. L'ensemble s'étend sur 30.000m2 et 29 étages. La Tour Oxygène est certifiée BREEAM Very Good depuis 2010. Unibail était représentée par CBRE. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

* Alcatel (Paris: FR0000130007 - actualité) -Lucent gagne 1,6% à 1,04 Euro. Le titre n'est désormais plus dans l'indice CAC40, remplacé depuis lundi par Gemalto (Paris: NL0000400653 - actualité) .

* Vivendi (Milan: VIV.MI - actualité) est en hausse de 1% à 17,35 Euros. Après Etisalat et Qtel, c'est au tour du coréen KT Telecom de s'intéresser à la participation du groupe français dans Maroc Telecom. Ces manifestations d'intérêt laissent penser aux analystes qu'une transaction pourrait intervenir prochainement sur cet actif. Le broker Cheuvreux estime ainsi à 0,80 euro par action l'impact d'une cession de Maroc Telecom, si le prix mentionné par les rumeurs (5,5 milliards d'euros pour la part de Vivendi) se révélait exact...

*VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, STM cède 1,1% à 5,32 Euros. Quelques valeurs défensives reculent légèrement : Publicis (Paris: FR0000130577 - actualité) et Pernod Ricard (Paris: FR0000120693 - actualité) cèdent environ 0,4%.

* Suez Environnement (Other OTC: SZEVF - actualité) perd finalement 0,7% à 9,08 Euros. Le groupe a signé un contrat de partenariat de 40 ans pour 195 millions d'euros avec la ville de Bayonne, dans le New Jersey aux Etats-Unis. S'appuyant sur un nouveau modèle de contrat destiné à répondre aux besoins des infrastructures d'eau, Suez Environnement, à travers sa filiale américaine United Water, et la société d'investissement KKR ont conclu un partenariat pour l'exploitation des systèmes d'eau et d'assainissement de cette ville. Les opérations ont débutées le 21 décembre 2012, le contrat ayant reçu l'aval de la Bayonne Municipal Utilities Authority (BMUA) et des administrations publiques. Ce modèle original de concession sépare la gestion des actifs des activités d'exploitation. Le contrat repose sur la concession des services d'eau et d'assainissement attribuée par la BMUA pour 40 ans à une entreprise dont le capital est détenu par les fonds d'infrastructures de KKR pour 90% et par United Water pour 10%.