Clôture Paris : le CAC40 plonge de 2% !

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
GLE.PA43,190,54
ACA.PA11,380,21
FRTSF29,090,07
SAN.PA75,480,71

LA TENDANCE

Après un début de séance en nette progression de plus de 1%, l'indice parisien, qui était même repassé au-dessus des 3.500 pts, porté par l'annonce initiale de la réélection de Barack Obama aux Etats-Unis, a rechuté dans l'après-midi, dans le sillage de Wall Street, pour clôturer en forte baisse de 1,99% à 3.410 pts... Les investisseurs sont désormais inquiets face au risque de blocage politique outre-Atlantique, avec une Chambre des Représentants républicaine et un Sénat démocrate, en particulier sur la question du "fiscal cliff" qui devrait être abordée très prochainement... Par ailleurs, les mauvaises nouvelles s'accumulent en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) , alors que la Commission européenne vient de dévoiler de sombres prévisions, en particulier pour la France... En Grèce, le parlement est appelé à se prononcer ce soir sur le plan d'économies supplémentaires imposés par l'Union européenne et le FMI. Si le projet n'est pas adopté, la Grèce sera à nouveau confrontée au risque de faillite.

ECO/DEVISES

La Commission européenne vient de dévoiler ses nouvelles prévisions pour la période 2012-2014. La CE prévoit une croissance économique de 0,4% en France en 2013 et un déficit public ramené à 3,5% du PIB. Le gouvernement prévoit quant à lui une croissance de 0,8% en 2013 et un déficit de 3,0%, après 4,5% fin 2012. Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a reconnu à plusieurs reprises que sa prévision de croissance était supérieure aux consensus d'économistes, en soulignant que personne n'était capable de la prévoir avec exactitude à 0,5 point près, en raison d'un environnement économique incertain. Dans ses nouvelles prévisions, la CE indique également tabler sur un taux de chômage de 10,2% en 2012 et de 10,7% l'an prochain. Pour l'UE, la CE anticipe une contraction de 0,3% du PIB cette année et de 0,4% dans la zone euro. En 2013, la croissance serait de 0,4% pour l'UE et de 0,1% pour la zone euro

"Four more years" (quatre ans supplémentaires) ! C'est le message que Barack Obama a posté tôt ce matin sur son compte twitter "@BarackObama", accompagné d'une photo de lui enlaçant sa femme Michelle... Deux minutes avant ce message, le président démocrate avait déjà adressé un message de remerciement à ses électeurs : "this happened because of you. Thank you !". (Cela est arrivé grâce à vous. Merci !).

La production industrielle allemande accuse un repli de 1,8% en septembre, annonce le ministère de l'Economie. Le consensus tablait sur un repli plus limité de 0,7%. Le chiffre du mois d'août a en revanche été revu en légère hausse, à -0,4% contre -0,5% en estimation initiale. "La production industrielle du quatrième trimestre sera affectée par le bas niveau des commandes", ajoute le ministère dans un communiqué.

Les ventes au détail dans la zone euro (ZE17) ont reculé de 0,2% en septembre mais ont augmenté de 0,1% dans l'UE27, annonce Eurostat. En août le commerce de détail avait progressé de 0,2% dans la zone euro et était resté stable dans l'UE27. Sur un an, l'indice des ventes a baissé de 0,8% dans la zone euro et a augmenté de 0,3% dans l'UE27.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 1,8 million de baril pour la semaine close au 2 novembre 2012, à 374,8 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 1,3 million de barils. Les stocks d'essence ont eux augmenté de 2,9 millions de barils quand le consensus attendait une hausse de 1,7 million de barils. Enfin, les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont progressé de 0,1 million de barils contre une baisse de 1,6 million de barils anticipée par le consensus.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,275$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 85,1$, et le Brent s'affiche à 107,7$.

VALEURS EN HAUSSE

* Les perspectives de nouvelles hausses des prix et des taux d'utilisation des navires constituent les principaux arguments positifs à retenir de la publication du groupe Bourbon (Other OTC: BOUBF.PK - actualité) qui s'adjuge 6,7%.

* Veolia bondit de 4,9% après ses comptes du troisième trimestre. Veolia a confirmé les objectifs retenus pour la période 2012-2013 et prévoit de céder 5 milliards d'euros d'actifs, de réduire son endettement financier net en-dessous de 12 milliards d'euros, d'ajuster, face à la conjoncture économique, sa réduction de coûts en 2013 à 270 millions d'euros en brut et à 170 millions d'euros d'impact net sur le résultat opérationnel contre un objectif initial respectivement de 220 millions d'euros et de 120 millions d'euros et de verser un dividende en 2013 de 0,70 Euro par action, au titre de l'exercice 2012. Après 2013, le Groupe vise, en milieu de cycle une croissance organique de son chiffre d'affaires de plus de 3% par an. Veolia veut aussi ajuster sa réduction de coûts en 2015 à 500 millions d'euros d'impact brut et 470 millions d'euros d'impact net sur le résultat opérationnel contre un objectif initial respectivement de 450 millions d'euros et de 420 millions d'euros.

* Alstom (Euronext: ALO.NX - actualité) gagne 1,4%, alors que le chiffre d'affaires semestriel du groupe s'est élevé à 9,7 milliards d'euros, en hausse de 4%. Le résultat opérationnel a atteint 703 millions d'euros, correspondant à une marge opérationnelle de 7,2%, soit une augmentation de 50 points de base. Le résultat net s'est établi à 403 millions d'euros tandis que le cash flow libre est redevenu positif à 101 millions d'euros. Le résultat net inclut une contribution de 34 millions d'euros de Transmashholding, contre 15 millions d'euros sur la même période de l'exercice précédent. Entre le 1er avril et le 30 septembre 2012, Alstom a enregistré un niveau de commandes soutenu à 12,1 milliards d'euros, en hausse de 19% par rapport à la même période de l'exercice précédent, grâce en particulier à un fort semestre chez Transport (Euronext: IXSTP.NX - actualité) . Au 30 septembre 2012, le carnet de commandes du Groupe s'établissait à 52 milliards d'euros, représentant 31 mois de ventes.

* BNP Paribas (Other OTC: BNPQF.PK - actualité) gagne 1%. Le groupe a réalisé ce trimestre des résultats solides, en rebond par rapport à un troisième trimestre 2011 qui avait été marqué par la crise de la dette souveraine. Le plan d'adaptation du Groupe à la nouvelle réglementation est aujourd'hui réalisé, en avance sur le calendrier communiqué : CIB a réduit ses actifs pondérés de 45 milliards d'euros et le ratio "common equity Tier 1" du Groupe a été augmenté de 100 pb comme annoncé. Le ratio "common equity Tier 1 de Bâle 3 plein1" s'élève ainsi à 9,5% au 30 septembre 2012, l'objectif de 9% étant donc dépassé. Le produit net bancaire s'établit à 9.693 millions d'euros, en recul de 3,4% par rapport au troisième trimestre 2011. Il inclut ce trimestre l'impact de deux éléments exceptionnels significatifs pour un total de -347 millions d'euros : la réévaluation de dette propre (-774 millions d'euros) et l'amortissement exceptionnel de la mise à la juste valeur d'une partie du banking book de Fortis (Other OTC: FRTSF.PK - actualité) du fait de remboursements anticipés (+427 millions d'euros). Les revenus des pôles opérationnels augmentent pour leur part de 8,4% avec une hausse de 1,3% dans Retail Banking, de 3,7% dans Investment Solutions et de 33,2% dans CIB qui avait subi l'impact de la crise au troisième trimestre 2011. BNP Paribas a réalisé ce trimestre un résultat net de 1.324 millions d'euros, en forte hausse par rapport à celui du troisième trimestre 2011 (541 millions d'euros) qui avait été marqué par la crise de la dette souveraine. Le résultat net part du groupe hors éléments exceptionnels s'établit à 1,6 milliards d'euros, démontrant la bonne capacité bénéficiaire du groupe dans un contexte économique difficile.

VALEURS EN BAISSE

* STM rechute de 7%, après avoir enregistré un rebond de 2,8% hier.

* En hausse ce matin, Ubisoft rechute finalement de 4,8% malgré de solides comptes semestriels.

* AXA (Paris: FR0000120628 - actualité) cède 3,4%. Axa organise aujourd'hui à Paris sa conférence annuelle destinée aux investisseurs, pendant laquelle l'équipe de direction présentera la mise en oeuvre du plan stratégique Ambition AXA dans certaines entités. La journée commencera par une présentation des avancées sur les aspects financiers d'Ambition AXA et réaffirmera ses objectifs et leurs sensibilités aux conditions de marché : "la croissance annuelle de notre résultat opérationnel est attendue entre 5% et 10% en moyenne sur 2010-2015, en tenant compte de l'environnement de marché actuel, ce qui se traduira par un ROE courant se situant entre 13% et 15% en 2015", rappelle l'assureur. De fait cette nouvelle fourchette de croissance de 5 à 10% pour le résultat opérationnelle prend la forme d'une révision à la baisse des objectifs du groupe, puisque Axa visait jusqu'à présent un taux annuel de 10% sur la période. Axa a ajouté dans un communiqué tabler en 2015 sur un ratio de retour sur fonds propres (ROE) compris entre 13% et 15% en 2015, alors qu'il l'attendait jusqu'ici à 15%.

* Sanofi (Paris: FR0000120578 - actualité) recule de 3,2%. Sanofi a placé avec succès une émission obligataire d'un montant de 750 Millions d'Euros, échéance 2017, portant intérêt au taux annuel de 1%. L'offre a été effectuée dans le cadre du programme Euro Medium Term Note. Sanofi affectera le produit net de l'émission de ces obligations aux besoins généraux de la société, en ce compris le remboursement d'emprunts existants.

* Total (Brussels: FP.BR - actualité) reperd 2,9%. Total annonce le démarrage de la production du champ de gaz à condensats de South Mahakam (Indonésie) avec deux mois d'avance sur le calendrier prévu.

* Société Générale (Paris: FR0000130809 - actualité) (-2,9%) publiera ses comptes demain et Crédit Agricole (Paris: FR0000045072 - actualité) perd de son côté 2,1%.

* L'Oreal cède 2,2%. A données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, la croissance du chiffre d'affaires du groupe L'Oréal (Paris: FR0000120321 - actualité) sur 9 mois ressort à +5,6%. La croissance organique est de 4,6% sur le seul T3 soit un petit ralentissement. Sur ce T3, l'expansion est légèrement négative en Europe de l'Ouest à -0,6%. En Asie, elle revient à +7,3% contre +10,7% sur 9 mois. Le groupe confirme ses objectifs pour 2012, et son ambition de réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires, des résultats et de la rentabilité.

* Renault (Other OTC: RNSDF.PK - actualité) reperd 0,4%. Après retraitements, le résultat dégagé par Nissan en normes comptables japonaises au titre du deuxième trimestre de son exercice fiscal 2012-2013 (période du 1er juillet au 30 septembre 2012) se traduira dans le résultat net du second semestre 2012 de Renault par une contribution positive estimée à 471 Millions d'Euros. Cette contribution s'était élevée l'année dernière à 367 ME sur la même période.

Actualités relatives :