Clôture Paris : le CAC40 perd 0,6%

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,760,56
FNCTF15,070,19
AC.PA35,460,04
VIV.MI20,000,08
^FCHI4 466,29-13,25

LA TENDANCE

Au lendemain d'une progression de 0,57%, le CAC40 (Paris: ^FCHI - actualité) a clôturé en baisse de 0,59% ce mardi, à 3.741 pts. Déjà en territoire négatif en matinée, après les dernières déclarations de la Banque du Japon, l'indice parisien a poursuivi sa correction dans l'après-midi, après quelques statistiques économiques américaines décevantes. Néanmoins, du côté des bonnes nouvelles, l'indice allemand ZEW de confiance des affaires est ressorti nettement au-dessus des attentes. De son côté, après un week-end de trois jours, Wall Street se montre hésitant actuellement, avant les publications trimestrielles de Google (NasdaqGS: GOOG - actualité) et IBM (NYSE: IBM - actualité) ce soir...

ECO/DEVISES

Si la Banque du Japon a sorti l'artillerie lourde ce matin avec un programme d'achat d'actifs "illimité" et le relèvement de son objectif d'inflation de 1 à 2%, l'opération était déjà anticipée par les marchés. D'autant que la banque centrale a indiqué que ces achats ne débuteront qu'en 2014, ce qui constitue une déception pour les investisseurs.

L'indice allemand ZEW de confiance des affaires est ressorti à 31,50 points en janvier, bien au-delà de ce que prévoyaient les économistes (12 pour le consensus Bloomberg). Il s'agit de son niveau le plus haut depuis deux ans et demi. Le ZEW est un indicateur avancé de l'activité économique.

D'après la NAR (National Association of Realtors) américaine ce mardi, les reventes de logements existants aux Etats-Unis pour le mois de décembre 2012 se sont établies sur un rythme annuel de 4,94 millions d'unités, en repli inattendu de 1% en comparaison du rythme de 4,99 millions affiché en novembre. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) consensus était de 5,1 millions en décembre. En comparaison de l'an dernier, les reventes restent toutefois en progression assez forte de pratiquement 13%. Quoi qu'il en soit, sur l'ensemble de l'année 2012, les reventes de logements ont totalisé 4,65 millions d'unités, en augmentation de 9% par rapport à l'année 2012 et au plus haut niveau depuis 2007. Un niveau considéré comme "sain" pour le marché immobilier dépasse toutefois les 5 millions d'unités annuelles.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de janvier 2013 est ressorti négatif de 12 points, alors qu'il était attendu positif de 5 points par le consensus. L'indicateur rechute donc en territoire négatif en janvier, signalant une contraction de l'activité.

L'indice d'activité nationale américaine de la Fed de Chicago pour le mois de décembre 2012 est ressorti à 0,02 seulement, contre un consensus de place de 0,28 et un niveau de 0,27 en novembre (révisé, après une lecture antérieure de 0,10). Un indice positif correspond à une croissance supérieure à la moyenne.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,3297$. Du côté de pétrole, le baril WTI ressort à 96,5$ et le Brent s'affiche à 110,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Rodriguez Group (Paris: FR0000062994 - actualité) gagne 4,3%. L'année 2012 s'est terminée de la meilleure des façons pour la société, avec la vente d'un bateau de grande taille à un armateur russe. Il s'agit d'un modèle de yacht open rapide de la gamme "Flying Sport" du chantier italien Cerri dont Rodriguez a l'exclusivité mondiale de distribution. La vente concerne le modèle 102 pieds (31 mètres).

* Nexans (Paris: FR0000044448 - actualité) poursuit son rebond avec une hausse de 2%. D'après une déclaration publiée par l'AMF lundi, la société de gestion américaine Citadel (BSE: CITADEL.BO - actualité) a augmenté sa position vendeuse sur Nexans à 0,88% du capital en date du 18 janvier. Citadel détenait précédemment une position vendeuse portant sur 0,62% du capital de Nexans le 15 janvier.

* EADS (Paris: NL0000235190 - actualité) gagne 2%. Tom Enders, le patron du groupe aéronautique européen vient de confier à la presse que les résultats 2012, attendus le 27 février prochain, seront supérieurs aux prévisions du groupe... Les comptes seront meilleurs que prévu dans les 4 divisions du groupe, tant en termes de chiffre d'affaires que de bénéfices, grâce notamment à une forte demande chez Airbus, a précisé le président exécutif d'EADS. Airbus SAS, Cassidian (défense), Astrium (espace) et Eurocopter (hélicoptères) contribueront tous à une "amélioration très significative" du chiffre d'affaires et du bénéfice, a-t-il ajouté. En novembre dernier, EADS avait indiqué s'attendre à une hausse d'environ 10% de son chiffre d'affaires et à un bénéfice d'exploitation (Ebit), avant éléments non récurrents, de 2,7 MdsE, des objectifs qui avaient déjà été relevés fin juillet...

* Accor (Paris: FR0000120404 - actualité) monte de 2% après avoir enregistré une baisse de 0,3% hier.

* Alstom (Paris: FR0010220475 - actualité) gagne 0,5% après la publication de ses revenus et commandes du 3ème trimestre fiscal. Dans le détail, le troisième trimestre fiscal, qui courait d'octobre à décembre, s'est soldé par un chiffre d'affaires de 4,924 milliards d'euros, contre un consensus Bloomberg à 5,15 milliards d'euros. Les prises de commandes se sont établies à 5,05 milliards d'euros sur la période, proches des attentes. Sur neuf mois, le groupe a ainsi dégagé un chiffre d'affaires de 14,672 milliards d'euros, en croissance de 3% en données publiées, pour 17,18 milliards d'euros de commandes, en hausse de 14%. Le ratio entre prises de commandes et facturations ressort ainsi à 103% au 3ème trimestre fiscal et à 117% sur neuf mois. Côté commandes, la branche Transport a généré 1,7 milliard d'euros, une "très bonne performance commerciale", selon le groupe, tandis que Thermal Power boucle sur 1,6 milliard d'euros, "avec peu de grands contrats mais un flux continu de projets de petite et moyenne taille". Chez Alstom Grid, les commandes sont ressorties à 1,1 milliard d'euros, un niveau "solide", alors enfin que le pôle Energies Renouvelables (Renewable Power) a fortement amélioré ses scores avec 600 millions d'euros. Le carnet de commandes global, à 52 milliards d'euros, représente 30 mois d'activité.

VALEURS EN BAISSE

* France Telecom (Other OTC: FNCTF - actualité) rechute de 4,4% après avoir enregistré trois séances consécutives de rebond. Même scénario pour Bouygues (Other OTC: BOUYF - actualité) qui cède aussi 4%.

* Vivendi (Milan: VIV.MI - actualité) perd 4%. Le PDG de SFR, Stéphane Roussel, a indiqué dans les colonnes du 'Parisien' que le marché restera difficile pour sa société sur les mois à venir, et que les prix sont tombés trop bas par rapport aux nécessités de l'emploi et de l'investissement. SFR va cependant continuer à suivre le marché en réduisant les tarifs de ses "formules carrées" jusqu'à 10 Euros.

* Michelin (Paris: FR0000121261 - actualité) perd 2,6%. Le groupe a publié hier les indicateurs de tendance du marché pneumatique pour le mois de décembre. Côté pneus de tourisme et de camionnettes, le marché de première monte baisse de -16% en Europe et de -2% en Amérique du Nord, mais progresse de 2% au Brésil. Dans le remplacement, la baisse ressort à -7% en Europe et -8% en Amérique du Nord, tandis que le Brésil préserve une croissance de 5%. Sur 12 mois (janvier / décembre), le marché européen chute de -5% en première monte et de -10% en remplacement. En Amérique du Nord, la première monte conserve une hausse de 16%, mais le remplacement passe à -2%; Enfin au Brésil, la première monte est stable et le remplacement est en croissance de 3%.

* Gemalto (Paris: NL0000400653 - actualité) recule de 1,9% et affiche ainsi une troisième séance consécutive de baisse.