La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 291,29
    -154,52 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Les clés pour payer moins cher votre location de voiture, l’alerte des députés LR sur l’état de l’hôpital en France… Le flash éco du jour

Le chiffre du jour : 0,3%. C’est l’augmentation du nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans activité, au mois d’avril. Ce sont ainsi 3,179 millions de chômeurs qui ont été recensés sur ce mois, soit 9.300 de plus qu’en mars, selon les données publiées par la Dares, le service statistiques du ministère du Travail, mercredi 25 mai. Fait notable, il s’agit de la première remontée des effectifs de catégorie A depuis avril 2021. A cette époque, ils avaient bondi de 1,7% en un mois. A l’inverse, le nombre de chômeurs en activité réduite (catégories B et C) a reculé de 2% en avril 2022. Si bien qu’au total, le nombre d’inscrits à Pôle emploi s’est contracté de 0,7% par rapport à mars, et de 9% sur un an.

Le coup de gueule du jour est poussé par l’élue Les Républicains de Haute-Loire, Isabelle Valentin, et 41 autres députés LR au sujet du système de santé en France. Dans une tribune publiée sur notre site, l’ancienne membre de la commission des Affaires sociales à l'Assemblée nationale dresse un constat alarmant de l’état de l’hôpital et du secteur médico-social dans l’Hexagone. Manque de personnels provoquant l’épuisement de ces derniers après deux ans de crise sanitaire, conditions de travail dégradées, rémunérations en inadéquation avec la charge de travail requise… les reproches faits au gouvernement sont nombreux. “Rien ne se passe pour le monde hospitalier”, déplore Isabelle Valentin, qui craint que les conséquences de l’indifférence de l’exécutif (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CARTE. Covid-19 : l’accalmie se poursuit malgré l’arrivée des sous-variants BA.4 et BA.5
Automobile : les concessionnaires pas toujours de bon conseil, selon UFC-Que Choisir
Énergies : les engagements du G7 pour lutter contre le réchauffement climatique
WhatsApp : attention à cette arnaque qui pourrait compromettre votre compte
Danger : la France dans le piège de la spirale “inflation-salaires”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles