La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 245,24
    -345,17 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    10 824,97
    -42,96 (-0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9606
    -0,0082 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 936,85
    +28,94 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,52
    +6,42 (+1,48 %)
     
  • S&P 500

    3 655,99
    -37,24 (-1,01 %)
     

Clémentine Autain prend garde à ne pas attaquer de front Mélenchon

Vincent Loison/SIPA/SIPA

La députée insoumise considère que le fonctionnement du parti de la France Insoumise possède "de sérieux défauts". Les indiscrétions de Nicolas Domenach.

Clémentine Autain prend garde à ne pas attaquer de front Mélenchon

Elle paraît sereine avant que ne s’ouvrent les Journées d’été des Insoumis à Valence (Drôme). La députée de Seine-Saint-Denis vient pourtant de lâcher une petite bombe en critiquant le fonctionnement de La France insoumise, qu’elle dit "gazeux", entaché de "sérieux défauts". Selon elle, "il repose de fait sur un petit noyau de dirigeants, permettant difficilement d’agréger des cadres, d’en former de nouveaux et de profiter de la diversité des regards".

Habile, l’insoumise n’attaque pas de front Jean-Luc Mélenchon, qu’elle qualifie de "clé de voûte", et concède: "Cette forme organisationnelle a permis de conquérir le leadership à gauche." Plus qu’un appel à la démocratie interne, il s’agit "d’aborder une nouvelle étape, avec un processus de décision plus clairement identifié". La langue de bois réformiste tourne ensuite en boucle avec des expressions telles que " élaboration collective à chaque échelon", "nouvelle collégialité", "espace de débat". Cause toujours.

La chair à canon aux législatives se rebiffe

Conviés à l’Elysée, nombre de battus macronistes des législatives traînaient des pieds, voire ont refusé de se déplacer. "La consolation vient trop tard, confiait l’un. S’il nous avait conviés avant les vacances quand les blessures étaient encore ouvertes, ça nous aurait apaisés. Mais là…" Quand un autre lâchait "la chair à canon se rebiffe! Je n’irai pas. J’ai perdu à cause de son silence pendant la campagne."

Hidalgo s’incruste à Blois

Non invitée par Olivier Faure à s’exprimer devant les militants à l’, Anne Hidalgo l’a été par la fédération de Paris. Dans un discours devant une petite foule, elle a dénoncé les "leaders politiques patriarches" et le "populisme". Pendant que ses proches, à l’image de Philippe Doucet, taclaient le "manque de courtoisie" du premier secrétaire.

Un Garot sur la plaie de la désertification médicale

Trouver des solutions rapidement pour lutter contre, c’est l’objectif[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi