Marchés français ouverture 4 h 10 min

Civitas, "figure radicale" des anti-mariage homo

Bérénice Rocfort-Giovanni
19 11 12 Civitas

Pourquoi les membres de Civitas s’opposent-ils si violemment au mariage pour tous ?

- Ils surfent sur la vague de rejet pour incarner, parmi les anti-mariage gay, une figure emblématique et radicale. Ils craignent que la porte s'ouvre ensuite à une législation plus favorable pour les homosexuels, pourquoi pas même à une Halde (Haute autorité pour la lutte contre les discriminations et pour l’égalité) spécifique. Leur combat est purement homophobe. Dans cette affaire, Civitas n’est que le bras armé, séculier, de la Fraternité Saint-Pie X.

Quel est le profil des adhérents ?

- Civitas, c'est à la fois un public âgé, proche de la Fraternité Saint-Pie, X et beaucoup de jeunes cathos intransigeants. L'institut ne compte même pas 10.000 personnes, mais derrière lui, il y a la Fraternité et ses 80.000 membres et 200 prêtres.

Civitas persiste pourtant à nier tout lien avec ce groupe….

- Par peur de passer pour des intégristes religieux ! Civitas espère ratisser large en se "laïcisant". Mais ses racines se trouvent dans la Cité catholique, fondée par Jean Ousset, avec d’autres partisans du Maréchal Pétain. A l’époque déjà, ils défendaient la chrétienté en Indochine et en Algérie. Aujourd’hui encore, Civitas est dans une logique de reconquête. Leur vision est théocratique, pas démocratique. Ils veulent une Eglise au cœur du pouvoir. C'est une stratégie à double détente. En s’opposant au mariage pour tous, l’Institut envoie un signal fort au pape : "par rapport aux catholiques qui ne s’engagent pas, nous incarnons les vrais combattants de l’Eglise, qui défendent la Foi". Ainsi, la Fraternité Saint-Pie X donne (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Civitas, "figure radicale" des anti-mariage homo