Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 561,00
    +219,78 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 368,74
    -5,10 (-0,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Citroën veut casser les tarifs des véhicules électriques

wydawca / Pixabay

C’est un nouveau pari que se lance Citroën. Le constructeur automobile français prépare plusieurs modèles de voitures électriques inédits à un prix qu’il garantit “agressif” par rapport aux offres déjà présentes sur le marché. Le but : attirer une clientèle plus large, a confié le patron du design de Citroën, Pierre Leclercq, à Autocar. "Nous les avons conçus pour leur apporter un objectif de prix vraiment agressif sur le marché", a-t-il déclaré.

Ce tarif “coup de pied”, comme le prétend la marque, tournerait autour de 25.000 euros. À mesure de comparaison, à modèles équivalents dans d’autres marques, la Fiat 500 électrique coûte environ 32.000 euros et il faut débourser un peu plus de 36.000 euros pour une Vauxhall Corsa électrique. "Nous avons bientôt d'excellents produits qui sont, je pense, vraiment géniaux en termes de design. Ça va être super cool, s’est enthousiasmé le chef du design de Citroën", ravi d’annoncer son nouveau projet. "Je veux dire, nous sommes ravis de mettre ces choses sur la route. Les prix vont être tellement agressifs. Nous ne pouvons qu'être fiers de l'avoir fait."

Un sentiment partagé par la directrice produit et stratégie de la marque, Laurence Hansen, pour qui ce lancement d’ici deux ans est un vrai « défi aux normes de l'industrie ». Car ces nouveaux modèles électriques, plus petits que les modèles actuels, partageront des éléments de conception avec leurs petites sœurs, les Citroën Oli et Ami, et même le prochain Citroën C3 Aircross. Ces véhicules (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dacia (Renault), Volkswagen cartonnent en Europe, Citroën (Stellantis) à la peine
Le Chinois Baidu va faire rouler des taxis totalement autonomes à Pékin
Stellantis lance six modèles Fiat en Algérie, des milliers d'emplois créés
Vol de voitures : voici les régions et les véhicules les plus à risque
Péages : Vinci Autoroutes confirme que les prix vont continuer à augmenter