Marchés français ouverture 5 h 31 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 543,69
    -3,36 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0440
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    28 670,32
    -1 147,74 (-3,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    670,32
    +427,64 (+176,22 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Citroën va sortir une future C3 électrique à moins de 20.000 euros

·2 min de lecture

EXCLUSIF. Citroën concocte pour 2023 une future petite C3 électrique à moins de 20.000 euros. Soit à peine plus que le prix d'une Dacia Spring aujourd'hui. Vincent Cobée, directeur de la firme aux chevrons, explique à Challenges comment il veut démocratiser l'électrique.

On risque d’"assister à une expropriation du transport individuel", affirme Vincent Cobée. "L’avenir de l’automobile, ce n’est pas sur un SUV électrique pesant de 2,2 à 2,5 tonnes à 50-60.000 euros", martèle le directeur de Citroën dans une interview à Challenges, ajoutant: "c’est envisageable pour l’élite des cadres supérieurs parisiens, mais ça ne répond pas aux besoins de mobilité individuelle des Européens". C’est pour cela que "Citroën veut faire des voitures électriques abordables". Quitte à accepter "des autonomies plus faibles".

promet ainsi une future (petite) zéro émission – a priori prévue pour 2023 - "au-dessous de la barre des 20.000 euros"! Et ce, alors qu’une citadine Peugeot 208 électrique, au sein du même groupe Stellantis, est proposée aujourd’hui à partir de… 33.950 euros. Citroën veut donc faire (presque) aussi bien que Dacia, dont la , la moins chère des voitures zéro émission proposées en France, démarre à 18.690 euros. Une Renault Twingo E-Tech électrique est affichée aujourd’hui à un tarif très supérieur, de 23.150 euros (en version de base). Citroën compte donc frapper fort.

Des dessous partagés avec la C3 indo-brésilienne

Ce futur petit véhicule urbain de la firme aux chevrons, qui sera aussi disponible en déclinaison à essence, partagera ses dessous avec ceux des dont le lancement commercial interviendra dès l’été 2022. La production débute actuellement à Porto Real (Etat de Rio, Brésil) et va commencer prochainement dans la banlieue de Chennai (Inde). Les prix (avec un moteur à essence) seront de "7-8.000 euros en Inde", de "8 à 12.000 au Brésil", souligne Vincent Cobée. Réservée aux pays émergents (projet C-Cubed, cette C3 inédite de 3,98 mètres de long à peine - au-delà de 4 mètres, les taxes sont plus élevées en Inde -, mais haute sur pattes pour affronter les mauvaises routes, repose sur la nouvelle plateforme CMP des Peugeot 208 et 2008 mais aussi dans une version simplifiée. Et celle-ci servira de base à la prochaine C3 européen[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles