La bourse ferme dans 4 h 20 min
  • CAC 40

    6 206,83
    +41,72 (+0,68 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 971,33
    +30,87 (+0,78 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2009
    -0,0032 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 780,40
    +2,00 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    45 868,93
    -406,81 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 257,57
    +23,15 (+1,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,85
    -0,82 (-1,31 %)
     
  • DAX

    15 164,27
    +34,76 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 887,44
    +27,57 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3930
    -0,0007 (-0,05 %)
     

Circular: la bague connectée qui se soucie de votre santé

·2 min de lecture

Circular a développé une bague intelligente au design épuré qui traque les données d'activités diurnes comme nocturnes du porteur pour lui permettre de mieux comprendre et améliorer son mode de vie. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Fonds recherchés: 1,3 million d’euros

Et si passer la bague au doigt sauvait la vie? C’est le pari de Circular, une bague intelligente dotée de biocapteurs, connectée à une appli, qui synthétise et analyse les signaux du corps. But de l’opération? Mesurer en particulier l’oxygénation du sang et détecter d’éventuels problèmes de santé comme l’apnée du sommeil. L’idée germe chez Amaury Kosman alors qu’il est encore au lycée. Il entre à l’ESCE, une école de commerce à Paris et rencontre Laurent Bsalis (25 ans tous les deux). Ils discutent des heures durant pour trouver la bonne application à ce qui n’est au départ qu’une alarme personnelle dans une bague. Ce sont les applications de santé qui s’avèrent les plus prometteuses. Reste à fabriquer le produit. Ce sera le rôle du troisième fondateur, l’électronicien Adiasa Suharno (37 ans). "Nous voulons un objet qui n’est pas invasif, qu’on peut garder sur soi, même la nuit, ce qui est indispensable pour détecter l’apnée du sommeil, explique Amaury Kosman, fondateur. La bague sera vendue 59 euros avec un abonnement de 15 euros par mois pour avoir accès à l’analyse des données." Les données enregistrées sont anonymisées et stockées chez AWS. La bague sera vendue directement au consommateur mais il pourrait y avoir une deuxième vague auprès des cliniques, des assurances ou des maisons de retraite pour assurer le suivi des patients. Les fondateurs ont déjà enregistré 2.000 pré-ventes sur un site de crowdfunding. Les fonds serviront à industrialiser le projet, à obtenir les certifications nécessaires, à préparer une campagne marketing et à engager du personnel.

Contact: amaury.kosman@gmail.com

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi