Marchés français ouverture 5 h 56 min
  • Dow Jones

    31 402,01
    -559,85 (-1,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 119,43
    -478,54 (-3,52 %)
     
  • Nikkei 225

    29 401,68
    -766,59 (-2,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    29 232,41
    -841,76 (-2,80 %)
     
  • BTC-EUR

    38 209,98
    -3 659,41 (-8,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    926,16
    -68,50 (-6,89 %)
     
  • S&P 500

    3 829,34
    -96,09 (-2,45 %)
     

Cinq questions sur l'incontinence urinaire, un trouble encore tabou

·1 min de lecture

L'incontinence urinaire est un problème fréquent, qui touche environ 3 à 5 millions de femmes, selon les différentes études disponibles. Pourtant, il reste encore tabou pour de nombreuses patientes, de tous les âges. Pour mieux comprendre l'origine de ces fuites qui peuvent être très handicapantes, mais aussi comment les combattre, Yannick Rouach, docteur au sein de l'Hôpital privé d'Antony, dans les Hauts-de-Seine, fait le point sur les symptômes, les traitements et les idées reçues autour de l'incontinence urinaire.

Quels sont les différents types d'incontinence urinaire ?

Il y a globalement deux types d'incontinence urinaire : à l'effort ou par urgenturie. La première est plus fréquente chez les jeunes femmes. "Ce n'est pas rare de voir des femmes en consultation qui ont entre 30 et 40 ans", explique le docteur Yannick Rouach. Cette catégorie désigne le fait de perdre des urines lors d'un effort : marche rapide, sport, toux, éternuement. Ces fuites, qui correspondent à environ la moitié des consultations, sont liées à une "fatigue du périnée" : "les muscles du périnée qui sont sensés soutenir la vessie et le canal de l'urètre sont un peu relâchés", précise le médecin. "Au moment de l'effort, au lieu d'être soutenus par ces muscles, la vessie et l'urètre sont lâches."

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

L'incontinence urinaire par urgenturie correspond à des envies impérieuses et irrépressibles qui provoquent quelques fuites. La ...


Lire la suite sur Europe1