La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 987,58
    +1 900,89 (+3,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Cinq ans de plus pour le chef de l'OMS, c'est intenable, selon l'AHF

·3 min de lecture

LOS ANGELES, September 24, 2021--(BUSINESS WIRE)--En réponse à un communiqué de Reuters confirmant que le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, se présente sans opposition pour un deuxième mandat à la tête de l'agence, la AIDS Healthcare Foundation (AHF) a qualifié le processus de parodie totale et a exhorté les États membres des Nations Unies à ne pas prolonger d’encore cinq ans le désastreux mandat du chef de l’OMS.

Selon des sources anonymes citées par Reuters, aucun autre candidat n'est en lice pour le poste le plus élevé de l'OMS, même si le propre gouvernement de Tedros en Éthiopie ne soutient pas sa nomination et que sa performance a été à plusieurs reprises critiquée. N'importe quel État membre de l'ONU peut proposer des candidats, mais la date limite expire cette semaine. La décision finale quant au prochain dirigeant de l'OMS sera prise lors de l'Assemblée mondiale de la santé en mai 2022.

« En repensant aux cinq dernières années, pouvons-nous dire en toute confiance qu'il s'agit d'un leader apte à guider le monde à travers la plus grande catastrophe de santé publique de notre temps ? Ou sommes-nous coincés dans un jeu apparemment perpétuel de rattrapage de la pandémie parce que le chef de l'OMS n'a pas priorisé la santé publique dès le départ, malgré de nombreuses sonnettes d'alarme et de nombreuses recommandations non prises en compte ? », a déclaré le président de l'AHF Michael Weinstein. « Cela va toujours être la même chose si la direction de l'OMS reste en place – deux ans après le début de la pandémie, le monde ne peut pas se le permettre. Il ne doit pas s'agir d'une « élection » comme celles qui ont lieu en Corée du Nord, où le résultat est connu bien avant qu'aucun vote ne soit exprimé. Nous avons besoin d'un vaste éventail diversifié de candidats pour placer la meilleure personne possible à la tête de l'OMS. Tout de même, parmi 194 États membres, il doit y avoir des candidats dignes de considération. À ce stade, le statu quo est tout simplement inexcusable. »

En juin, l'AHF a décrit six raisons pour lesquelles le chef de l'OMS ne devrait pas être réélu, elles comprennent ce qui suit :

1. L'OMS a retardé la déclaration de COVID-19 comme pandémie.
2. Manque de transparence quant à l'origine du COVID-19.
3. Incapacité à mobiliser et à coordonner les ressources pour aider les pays à revenu faible et intermédiaire.
4. Retards dans l'approbation des vaccins.
5. Manque de directives faisant autorité pour prévenir et répondre aux crises de santé publique.
6. Absence de mise en œuvre des propositions précédentes de réforme radicale de l'OMS.

La déclaration complète intitulée « Six raisons pour lesquelles le chef de l'OMS devrait partir » est disponible ici.

La Foundation AIDS Healthcare (AIDS Healthcare Foundation, AHF), la plus grande organisation mondiale de lutte contre le sida, fournit actuellement des soins et/ou des services médicaux à plus de 1,6 million de personnes dans 45 pays à travers le monde, notamment aux États-Unis, en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes, dans la région Asie-Pacifique et en Europe. Pour en savoir plus sur l’AHF, visitez notre site Web : www.aidshealth.org, retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/aidshealth, et suivez-nous sur Twitter : @aidshealthcare et sur Instagram : @aidshealthcare.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210923006028/fr/

Contacts

CONTACTS AVEC LES MÉDIAS ÉTATS-UNIS :
Ged Kenslea, Directeur principal des communications, AHF
+1.323.308.1833 bureau +1.323.791.5526 portable
gedk@aidshealth.org

Denys Nazarov, Directeur de la politique mondiale et des communications, AHF
+1 323.308.1829
denys.nazarov@ahf.org

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles