Marchés français ouverture 7 h 2 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 438,42
    +91,54 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,1027
    +0,0033 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 905,29
    +800,64 (+3,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    550,12
    +307,44 (+126,69 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Le cinéma français ne fait (toujours) pas recette à l'étranger

Le cinéma français ne s'est toujours pas remis de la pandémie, avec 27 millions d'entrées à l'international en 2022. Une exception cependant selon les chiffres publiés ce mardi par UniFrance: avec "Petite maman", Céline Sciamma a séduit 95.000 spectateurs en Amérique du Nord... soit davantage qu'en France (62.000).

Le cinéma français ne s'est toujours pas remis de la pandémie, avec 27 millions d'entrées à l'international en 2022, soit un peu moins que la moitié d'une année moyenne sur la décennie écoulée, selon des chiffres publiés mardi par UniFrance.

La situation est certes bien meilleure qu'en 2021 (+51,8%), en plein chaos lié au Covid-19, mais très loin des 56 millions de spectateurs atteints en moyenne sur la décennie, et encore plus loin du record de 2014 (120 millions d'entrées).

"C'est un résultat plutôt encourageant avec une bonne dynamique pour 2023", a cependant estimé auprès de l'AFP le président d'UniFrance, Serge Toubiana.

"La part du cinéma français est non négligeable" à l'international, notamment dans l'animation, poursuit-il, se félicitant de "la présence des oeuvres françaises très forte dans les festivals internationaux, et sur les plateformes", où la France est le premier pays non anglophone (6,5% des films).

Lire aussiComment le cinéma français se vend à l'international

Absence de fers de lance

L'audiovisuel français devrait faire mieux en 2023, promet le dirigeant, avec "des films populaires, des comédies, des films à costumes", dont les très attendus "Astérix et Obélix: l'Empire du milieu" et la nouvelle version des "Trois Mousquetaires", en trois volets, des films "largement prévendus à l'étranger" et qui portent l'espoir tricolore.

"Nous faisons un cinéma extrêmement varié. Ce qui manque, c'est des fers de lance qui dynamisent le marché, comme on en avait avec Luc Besson", réalisateur de blockbusters comme "Le Cinquième Element", souligne-t-il.

Les films français qui ont réuni le plus de spectateurs à l'étranger sont la comédie "Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ?" (1,82 million d'entrées), le film d'animation "Pil" (1,32 million) et le film familial "Le Loup et le lion" (1,26 million).

Lire aussiCombien coûte vraiment une place de cinéma en France?

L'extraordinaire popularité de Céline Sciamma

Les spectateurs les plus friands de films français[...]

Lire la suite sur challenges.fr