Marchés français ouverture 3 h 24 min
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    30 358,62
    +109,81 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1727
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    24 404,51
    +212,35 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    37 584,81
    +1 145,05 (+3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 099,01
    -4,05 (-0,37 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     

Cigarette électronique : inquiétudes de l'OMS qui demande une réglementation plus sévère

·1 min de lecture

Voilà que la cigarette électronique revient sur le devant de la scène par la voix de l'OMS qui s'inquiète de son expansion et de sa banalisation, notamment auprès des jeunes. L'OMS pointe l'industrie du tabac et ses tactiques pour conquérir de nouvelles cibles et demande une réglementation plus ferme pour la e-cigarette.

La cigarette électronique et d'autres produits semblables sont dangereux pour la santé et doivent être réglementés pour tuer dans l'œuf les tactiques de l'industrie du tabac pour recruter des clients, a mis en garde l'Organisation mondiale de la Santé. « La nicotine est très addictive et les inhalateurs électroniques de nicotine sont dangereux et doivent être mieux règlementés », a résumé Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l'agence onusienne, qui a publié mardi un nouveau rapport sur la lutte contre le tabagisme, réalisé conjointement avec Bloomberg Philanthropies.

Cigarette électronique : pourquoi les États-Unis veulent l’interdire ?

Le rapport note que les fabricants de ces produits, dont la palette ne cesse de s'agrandir, ont souvent les enfants et les adolescents pour cible principale à coup de milliers d'arômes alléchants — le rapport en a répertorié 16.000 différents — et de déclarations rassurantes. Le milliardaire Michael Bloomberg, ancien maire de New-York qui combat de longue date le tabagisme, a dénoncé les tactiques des cigarettiers. « Alors que les ventes de cigarettes reculent, les entreprises du tabac ont agressivement promu de nouveaux produits comme les cigarettes électroniques ou les produits à base de tabac chauffé et ont démarché les gouvernements pour qu'ils limitent leur règlementation, a-t-il accusé. Leur but est simple : rendre une nouvelle génération accro à la nicotine et nous ne pouvons pas les laisser faire ».

 L'utilisation de ces cigarettes électronique par les mineurs inquiète particulièrement l'ONU, en raison notamment des effets néfastes de la nicotine sur le développement du cerveau sur cette tranche d'âge. © Aleksandr_yu, Fotolia
L'utilisation de ces cigarettes électronique par les mineurs inquiète particulièrement l'ONU, en raison notamment des effets néfastes de la nicotine sur le développement du cerveau sur cette tranche d'âge. © Aleksandr_yu, Fotolia

Les enfants et adolescents, des cibles vulnérables

Par conséquent, le patron de l'OMS estime que là où ces produits ne sont pas bannis, « les gouvernements devraient adopter des mesures adéquates pour protéger leur population du danger de ces inhalateurs électroniques de nicotine, et empêcher que les...

> Lire la suite sur Futura

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles