Marchés français ouverture 8 h 57 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0514
    +0,0045 (+0,43 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 036,88
    -237,93 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,86
    -7,18 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Chute du bénéfice d'ING, première banque des Pays-Bas

Wikimedia Commons

Bénéfice en forte baisse pour ING. La banque néerlandaise a annoncé jeudi 3 novembre une chute de son bénéfice net de 28,4% sur un an au troisième trimestre, impacté par une nouvelle réglementation en Pologne pour les prêts hypothécaires, notant en toile de fond un environnement économique et géopolitique difficile. Le premier groupe bancaire du pays, basé à Amsterdam, a déclaré dans un communiqué avoir dégagé un bénéfice net de 979 millions d'euros, contre 1,367 milliard d'euros à la même période de l'an dernier. Ce résultat a été impacté par une nouvelle réglementation en Pologne pour les prêts hypothécaires et comprend également "la comptabilité de couverture ainsi que des coûts de risque plus élevés", a souligné ING.

"Je suis satisfait de notre solide performance, en particulier à la lumière de l'environnement économique et géopolitique difficile", a déclaré Steven Van Rijswijk, PDG d'ING, cité dans le communiqué. Le chiffre d'affaires affiche quant à lui une baisse de 5,1% à 4,412 milliards d'euros. Sans la nouvelle réglementation en Pologne pour les prêts hypothécaires et l'incidence sur la comptabilité de couverture, le chiffre d'affaires "aurait été de 5.043 millions d'euros", a souligné le PDG de la banque, notant avoir bénéficié de la hausse des taux d'intérêts.

"L'inflation exceptionnellement élevée et les prix élevés de l'énergie affectent à la fois les consommateurs et les entreprises", a noté ING, qui a vu ses propres dépenses également impactées par les pressions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Legrand : chute de 7% à la bourse de Paris
Déchets : accord entre Veolia et la Compagnie Nationale du pétrole d'Abu Dhabi
Camaïeu : qui est NOZ, l'entreprise qui a raflé les enchères du stock de vêtements ?
Matières premières : vers une nouvelle baisse globale des cours ?
Confinement en Chine autour d'une des plus grosses usines Apple