La bourse ferme dans 4 h 46 min

La nouvelle patronne de la BCE Christine Lagarde entre dans le grand bain de la politique monétaire

1 / 2

La nouvelle patronne de la BCE Christine Lagarde entre dans le grand bain de la politique monétaire

C'est une semaine cruciale qui s'annonce pour la nouvelle présidente de la Banque centrale européenne. Jeudi 12 décembre prochain, Christine Lagarde effectuera son baptême du feu à l'occasion de sa première conférence de presse de politique monétaire.

Un rendez-vous qui "sera davantage consacré à la manière dont Madame Lagarde va dresser son étal de présidente de la BCE qu'aux décisions politiques", estime Chiara Zangarelli, économiste chez Nomura. Sauf énorme surprise, les gardiens de l'euro devraient maintenir les taux directeurs au plus bas et poursuivre les rachats d'actifs à raison de 20 milliards d'euros par mois, comme principale arme de soutien à l'économie annoncée en septembre et réactivée début novembre. Plus précisément, il s'agit de rachats nets de dettes publiques et privées, augmentant le bilan de la BCE de 20 milliards d'euros par mois.  

De janvier à octobre, l'institution n'achetait des obligations sur le marché qu'en réinvestissant les montants remboursés par les émetteurs au fur et à mesure des échéances. Il n'y avait donc plus de rachat nets depuis cette période, mais le maintien d'un bilan d'actifs à un niveau élevé.

"Un apprentissage accéléré" 

Pour Christine Lagarde, l'enjeu sera aussi ailleurs: première dirigeante de la BCE sans formation d'économiste ni expérience directe des banques centrales, elle a elle-même prévenu lundi dernier devant le Parlement européen qu'elle était en...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi