La bourse est fermée

Christine Lagarde démissionne du FMI en attendant la BCE...

Christine Lagarde démissionne du FMI en attendant la BCE...

Christine Lagarde va pouvoir commencer à faire ses cartons !... La directrice générale du Fonds monétaire internationale a formellement présenté sa démission mardi, avant sa confirmation attendue à la tête de la Banque centrale européenne (BCE). Dans un communiqué, elle précise que son départ sera effectif le 12 septembre.

"Avec désormais plus de clarté sur la procédure de nomination comme présidente de la BCE et du temps que cela prendra, j'ai pris cette décision dans les meilleurs intérêts du Fonds", écrit-elle. Le deuxième mandat de cinq ans de Christine Lagarde à la tête du FMI courait jusqu'en juillet 2021.

La nomination de la Française pour la succession de Mario Draghi à la tête de la BCE avait été annoncée le 2 juillet. Elle avait alors annoncé quitter provisoirement ses fonctions de directrice générale du FMI et des sources avaient indiqué qu'elle ne démissionnait pas pour le moment, attendant des assurances sur sa confirmation par le Parlement européen. Mario Draghi quittera de son côté ses fonctions le 31 octobre.

Le FMI a toujours été dirigé par un Européen depuis sa création à la fin de la Seconde Guerre mondiale, tandis que la Banque mondiale, son institution jumelle, est dirigée par un Américain. Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), est pressenti pour succéder à Christine Lagarde. Il a refusé jeudi dernier de s'exprimer sur son éventuel intérêt pour le poste, se contenant de dire qu'il était déterminé à assurer une transition en douceur avec la personne qui lui succédera à la tête de la BoE...

Transitions harmonieuses

"Il y a quelques transitions harmonieuses et l'une d'entre elles est une transition harmonieuse le 31 octobre (la date prévue du Brexit-ndlr), et une transition harmonieuse avec mon successeur, et bien sûr je ferai en sorte que ce soit le cas", a-t-il dit à des journalistes en réponse à une question sur la possibilité qu'il prenne la tête du ...