Marchés français ouverture 1 h 36 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1156
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    23 593,87
    -213,13 (-0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    33 487,91
    +985,50 (+3,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    847,47
    +27,97 (+3,41 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Christiane Taubira "envisage" une candidature à la présidentielle

·2 min de lecture

Dans un message vidéo sur Facebook, l’ancienne garde des Sceaux indique envisager une candidature à l'élection présidentielle française d’avril prochain.

'ex-ministre de la Justice Christiane Taubira a annoncé vendredi 17 décembre, dans un message vidéo sur Facebook, envisager une candidature à l'élection présidentielle française d'avril prochain, une initiative aussitôt rejetée par l'écologiste Yannick Jadot. Cette annonce de candidature intervient alors que toutes les enquêtes d'opinion sur les intentions de vote donnent la gauche éliminée dès le premier tour. "Il y a des candidatures de personnes de grande valeur, pour qui j'ai de l'estime et de l'amitié. Mais je constate l'impasse", déclare Christiane Taubira dans son message. "J'ai toujours dit que je prendrais mes responsabilités; pour cela, j'envisage d'être candidate à l'élection présidentielle de la République française." "Je ne serai pas une candidate de plus, je mettrai toutes mes forces dans les dernières chances de l'union", a-t-elle ajouté en donnant "rendez-vous à la mi-janvier".

La candidate soutenue par le Parti socialiste (PS), Anne Hidalgo, a lancé le 8 décembre un appel à l'organisation d'une primaire, vite rejeté par ses principaux rivaux à gauche, l'écologiste Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon, soutenu par la France insoumise (LFI), et le communiste Fabien Roussel. Parallèlement, l'initiative de la "primaire populaire", lancée par des militants de gauche en vue de "désigner la personnalité la plus à même de porter les valeurs écologiques, démocratiques et sociales et de rassembler autour d'elle", revendique à ce jour près de 300.000 inscriptions en vue d'un scrutin en ligne prévu du 27 au 30 janvier.

Jadot ferme la porte

Yannick Jadot, désigné par un scrutin interne à EELV et qui donnait une conférence de presse vendredi 17 décembre matin, a de nouveau exclu de "retourner dans une primaire"."Attention à ne pas détourner l'attention des Françaises et des Français de nos propositions pour résoudre des candidatures qui sont dans l'impasse, qui sont en difficulté, et qui essaient de trouver une porte de sortie avec un pseudo-débat démocratique qu'il[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles