Publicité
Marchés français ouverture 7 h 59 min
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 219,72
    -591,79 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,03
    -25,86 (-1,89 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Christiane Lambert : la nouvelle voix du lobby de l'industrie charcutière

Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images

Une nomination dans un contexte tendu. Christiane Lambert, éleveuse de porcs et ex-patronne de la FNSEA, prendra lundi 1er juillet la présidence du lobby des entreprises productrices de charcuterie, a annoncé ce vendredi 28 juin cette organisation qui défend les intérêts de PME et de poids lourds du secteur, comme Fleury Michon. Encore présidente (jusqu'à fin septembre) du principal groupe de pression des agriculteurs de l'Union européenne, le Comité des organisations professionnelles agricoles (Copa), Christiane Lambert se dit dans un communiqué «convaincue qu'il ne peut y avoir d'agriculture forte sans industrie forte».

«Je suis fière de m'engager aujourd'hui (...) pour porter les enjeux de compétitivité du secteur de la transformation française et de pérennité de tous les acteurs de la filière», ajoute la médiatique syndicaliste. Christiane Lambert va succéder à Martine Leguille-Balloy, qui avait auparavant été députée de la majorité présidentielle en Vendée.

«Cette nomination intervient dans un contexte de forts enjeux pour les entreprises françaises de charcuterie traiteur qui doivent faire face à des situations économiques extrêmement tendues en raison notamment de l'augmentation historique de leurs coûts de production (matières premières, énergie, salaires...) en 2022 et 2023», est-il souligné dans le communiqué. Dans la charcuterie, le bonheur des éleveurs - les cours se sont envolés, les trésoreries reconstituées - fait le malheur des transformateurs : le porc représente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le rendement du LEP en baisse, les règles d’indemnisation du chômage… L'actu éco en 120 secondes
Chômage : risquez-vous de ne plus être indemnisé à compter du 1er juillet ?
Législatives 2024 : Nouveau Front populaire, RN, camp présidentiel… que retenir de chaque programme ?
Bereal : la publicité débarque sur le réseau social français
Droit du sol : mais que dit la loi française ?