La bourse ferme dans 5 h 16 min
  • CAC 40

    7 183,20
    +40,20 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 294,44
    +22,25 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1429
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 820,70
    +4,20 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    37 464,33
    -382,36 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 028,35
    +2,62 (+0,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,89
    +0,07 (+0,08 %)
     
  • DAX

    15 937,27
    +54,03 (+0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 586,18
    +43,23 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • GBP/USD

    1,3675
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Christian Jacob ne doute pas de la loyauté d'Éric Ciotti après sa défaite au congrès LR

·2 min de lecture
Christian Jacob le 5 décembre 2021 - BFMTV
Christian Jacob le 5 décembre 2021 - BFMTV

876450610001_6285281297001

Alors qu'Éric Ciotti est arrivé en tête au premier tour du congrès LR (25,59%) mais a été sèchement battu par Valérie Pécresse au second tour (39%), la droite s'interroge sur la fidélité du député des Alpes-Maritimes, dont Éric Zemmour courtise les électeurs.

Christian Jacob, le patron des Républicains, se dit certain ce dimanche sur BFM Politique du soutien du parlementaire à la candidate pour 2022.

"Ne pas changer de famille politique"

"Éric n'a jamais changé une seule fois de famille politique et je vous assure qu'il n'en changera pas", a ainsi assuré le député de Seine-et-Marne sur notre antenne.

Le numéro un des LR ne doute pas qu'Éric Ciotti sera capable de rejoindre la ligne plus modérée de Valérie Pécresse. Lors du congrès, l'élu du Sud a menu une campagne très à droite, en proposant par exemple la création d'un "Guantanamo à la française" ou la fin du droit du sang.

"Ouvert sur les sujets sociaux et sociétaux"

"La droite est diverse, on est souvent très injuste en voulant caricaturer (Éric Ciotti)", commente notre invité. "Il a toujours été notre porte-parole sur les sujets de sécurité (le député était en charge des questions de sécurité au sein de l'UMP, NDLR). (...) Il est sur le régalien mais est aussi ouvert sur les sujets sociaux et sociétaux", a encore analysé Christian Jacob.

Son discours après sa victoire au second tour a pourtant également semé le trouble. "J’ai l’intime conviction qu’un positionnement trop centriste, trop macroniste, n’offrira aucune chance", avait-il avancé ce jeudi, visant en creux Valérie Pécresse, dont il juge les positionnements politiques trop proches d'Emmanuel Macron.

"Entre Macron et Zemmour au second tour, je le dis, je préfère Zemmour", avait encore déclaré Éric Ciotti le 20 octobre dernier sur Public Sénat.

Valérie Pécresse sera ce lundi aux côtés de son ancien concurrent dans les Alpes-Maritimes pour visiter son village natal, Saint-Martin-Vésubie, durement touché par tempête Alex en octobre 2020.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles