La bourse ferme dans 4 h 3 min
  • CAC 40

    6 508,33
    -15,11 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 744,58
    -4,77 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0336
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 806,90
    -6,80 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    23 725,31
    +1 174,80 (+5,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    577,12
    +45,90 (+8,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,98
    +1,05 (+1,14 %)
     
  • DAX

    13 691,69
    -9,24 (-0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 488,91
    -18,20 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2206
    -0,0012 (-0,10 %)
     

ChooseFrance: opération de séduction cruciale auprès des patrons étrangers

POOL/AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

Le sommet ChooseFrance permet à l’Elysée d’annoncer 6,7 milliards d’euros d’investissements dans l’Hexagone par les firmes étrangères. Reste à convaincre les patrons présents que Macron pourra mener à bien sa politique économique.

Pour sa cinquième édition, le sommet de Versailles, ce 11 juillet, revêt une importance particulière. A l’aube de son nouveau quinquennat, Emmanuel Macron doit y faire la démonstration de sa capacité à maintenir l’attractivité de la France, auprès des grands patrons groupes internationaux présents. Le président de la République a en effet voulu faire de cette attractivité retrouvée un solide marqueur de sa politique, depuis cinq ans. Autant qu'un facteur de différentiation avec son prédécesseur, François Hollande.

Sur le papier, la cuvée 2022 bat des records. Elle permet d’afficher des promesses d’investissements à hauteur de 6,7 milliards d’euros pour les prochaines années. Un chiffre qui s’appuie sur les annonces, par exemple, de l’Allemand Vorwerk, fabricant du Thermomix, qui veut renforcer ses capacités de production en Eure-et-Loir ; ou encore sur la volonté de l’américain Collins Aerospace, d’investir sur son site de Figeac.

Au compteur, 4.000 créations d'emplois

L’Elysée décompte un total de 4.000 emplois qui seraient créés dans la foulée, à commencer par la création de 1.000 postes permanents à Roissy (Val-d’Oise) par l’américain Fedex. Ces chiffres (qui ne sont toutefois que des promesses pour les années à venir) s’ajoutent à ceux d’un tenu en janvier, et qui comptabilisait 4 milliards d’euros de projets d’investissement pour 10.000 créations d’emplois.

Pour apporter ces bonnes nouvelles, 180 patrons de grandes firmes étrangères ont répondu présent, de Roland Bush (Siemens) à James Quincey (Coca Cola) et de Shemara Wikramanayake, du fonds d’infrastructure Macquarie, au fidèle et toujours francophile (JP Morgan). Là aussi, ce chiffre de présence est un record – d’autant que cette année, à la différence des premières éditions qui se déroulaient en janvier, ChooseFrance n’a pas l’avantage de se trouver sur la route du sommet de Davos, en Suisse.

Reste à savoir si ces dirigeants, toujours très attentifs à nourrir la compétition entre les potentiels pays d’a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles