Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 390,33
    -280,71 (-0,71 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,98
    +119,43 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0826
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 864,20
    -2 257,20 (-3,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 473,75
    -28,92 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    5 315,76
    +8,75 (+0,16 %)
     

Choose France : les 5 chiffres fous de ce rendez-vous du pays avec les investisseurs

Ludovic MARIN / POOL / AFP

A quelques jours de l'évènement Choose France, créé il y a sept ans par Emmanuel Macron pour attirer dans le pays des investissements étrangers, les équipes en charge de l'événement s'activent encore pour arracher les annonces qui seront révélées à cette occasion. Mais rien ne doit encore fuiter sur les contrats à venir... Seul signal de bonne augure pour la suite : le fait que la France soit parvenue à se maintenir, pour la cinquième année consécutive, en tête du classement des pays européens les plus attractifs pour les investisseurs étrangers.

Que ce soit avec l'usine de Novo Nordisk à Chartres, sur laquelle le groupe pharmaceutique danois vient d'annoncer un investissement de 2,1 milliards d'euros, ou avec l'installation du centre de recherche et développement sur l'intelligence artificielle de Google, les raisons de voir le verre à moitié plein ne manquent pas. En parallèle, l'autre marqueur positif pour la France est celui de la croissance. Malgré les craintes de la voir s'effondrer, elle tient bon, avec une progression de 0,2% au premier trimestre 2024 qui donne des ailes au gouvernement. En attendant de confirmer ces tendances par des contrats juteux, voici cinq chiffres pour rappeler l'envergure de Choose France.

Année des Jeux Olympiques de Paris 2024 oblige, les invités auront droit, lors de la réunion plénière de l'après-midi, à un discours de Tony Estanguet et d'Amélie Oudea-Castera dédié à l'évènement et au projet phare prévu pour la cérémonie d'ouverture. Une façon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP Paribas, Crédit agricole, Société générale… En Bourse, les banques ont-elles du potentiel ?
Grève chez Vueling en France : quels sont vos droits si votre avion est annulé les 8 et 9 mai ?
CAC 40 : la Bourse brille avant le pont du 8 mai, un membre de la Fed confiant sur l'inflation
Bourse : Wall Street et le Nasdaq ont-ils encore du potentiel pour les prochains mois ?
Atos : les petits actionnaires refusent d’être «spoliés comme chez Casino»