La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 616,10
    +1 409,48 (+3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Qui est Chloé Zhao, seconde femme sacrée meilleure réalisatrice aux Oscars?

·2 min de lecture

La cinéaste chinoise Chloé Zhao, dont les films s'attachent à dépeindre la vie quotidienne des habitants modestes des grands espaces américains, est devenue dimanche la seconde femme à être sacrée meilleure réalisatrice par la prestigieuse académie des Oscars.

La cinéaste chinoise Chloé Zhao, dont les films s'attachent à dépeindre la vie quotidienne des habitants modestes des grands espaces américains, est devenue dimanche la seconde femme à être sacrée meilleure réalisatrice par la prestigieuse académie des Oscars.

C'est avec Nomadland, un road-movie semi-fictionnel, que l'artiste de 39 ans a conquis le jury des Oscars. Déjà primé à de multiples reprises dans le monde et grand favori de cette saison des prix à Hollywood, Nomadland suit une communauté d'Américains âgés vivant dans des camionnettes, laissés pour compte par la crise économique et qui se forgent tant bien que mal une nouvelle vie dans l'Ouest américain.

Avant elle, seule une femme avait remporté le trophée du meilleur long-métrage: Kathryn Bigelow pour Démineurs. Chloé Zhao a suivi les traces de sa devancière, décrochant, comme elle, l'Oscar suprême du meilleur long-métrage dimanche.

En recevant le trophée du meilleur film, la metteuse en scène a remercié ces nomades qui n'étaient pas des acteurs professionnels et qu'elle a convaincus de jouer dans son film. "Merci de nous avoir appris le pouvoir de la résilience, de l'espoir et de nous avoir rappelé ce qu'est la vraie bonté."

Cap à l'ouest

Née Zhao Ting à Pékin, fille d'un riche homme d'affaires chinois, la réalisatrice a quitté la Chine alors qu'elle n'était encore qu'une adolescente, pour un pensionnat britannique puis des études supérieures à Los Angeles et à New York.

Chloé Zhao ne s'est pourtant pas prise d'affection pour ces villes démesurées, mais pour les grands espaces américains comme le Dakota du Sud ou le Nebraska, des zones isolées et peu peuplées qui ont une place de choix dans les longs plans de Nomadland.

C'est lorsqu'elle étudiait le cinéma à New York que la jeune femme a découvert par hasard des images des terres traditionnelles des Sioux Lakota. Déracinée, et partant du principe qu'elle ne parviendrait pas à réaliser de meilleurs films sur New York que "ceux qui avaient déjà été faits", C[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi