La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 316,36
    -96,05 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Un Chinois travaille 19h par jour pour subvenir aux besoins de 7 enfants défavorisés

Le père de deux enfants travaille comme décorateur le jour et comme chauffeur la nuit pour améliorer la vie de sept enfants défavorisés. (Photo d'illustration Getty Images)
Le père de deux enfants travaille comme décorateur le jour et comme chauffeur la nuit pour améliorer la vie de sept enfants défavorisés. (Photo d'illustration Getty Images)

À 35 ans, Yang Jun, résident de Fuyang dans l'est de la Chine, exerce deux métiers pour subvenir aux besoins de sept enfants défavorisés tout en s'occupant de sa propre famille. Son témoignage est devenu viral sur les réseaux sociaux chinois.

Son histoire a commencé par une désillusion. Yang Jun voulait être militaire. En lui, il avait déjà ce besoin de se mettre au service des autres mais une maladie de peau, dont il souffre toujours, l’a empêché de faire ses classes, raconte le South Morning China Post.

Toujours motivé pour aider les autres, le jeune homme a rejoint le "Blue Sky Rescue local", une organisation à but non lucratif en Chine, qui lui a fait découvrir les enfants dans le besoin. Il a donc décidé d’aider des enfants qui n’avaient plus leurs parents ou qui étaient en incapacité de travailler.

“Je continuerai à les aider”

"Je travaille généralement jusqu'à minuit, et parfois jusqu'à 2 ou 3 heures du matin" avoue-t-il devant une caméra dans un de ses moments de pause où il se restaure en mangeant une crêpe. En plus de son métier d’ouvrier décorateur, il est chauffeur de taxi la nuit.

Selon les médias locaux, Yang rend visite à chaque famille une fois par mois pour leur donner des produits de première nécessité. Il offre des cadeaux d’anniversaire à chacun d’eux et veille sur leur scolarité. "Je continuerai à les aider jusqu'à ce qu'ils terminent leurs études", a-t-il déclaré. Même si sa femme soutient son dévouement, elle lui reproche parfois de "traiter les enfants des autres mieux que les siens".

VIDÉO - Un rat sème la panique dans un magasin de vêtements en Chine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles