La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 388,90
    -201,51 (-0,68 %)
     
  • Nasdaq

    10 883,81
    +15,88 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9621
    -0,0067 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 951,54
    +119,76 (+0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,08
    +7,98 (+1,84 %)
     
  • S&P 500

    3 675,88
    -17,35 (-0,47 %)
     

Le chinois MG s'attaque de front à Peugeot, Dacia, et veut doubler ses ventes en Europe chaque année

SP

MG veut doubler ses ventes en Europe chaque année. Le constructeur compte vendre 100.000 unités cette année, crise ou pas. La première marque chinoise sur le Vieux continent attaque avec des électriques, comme la nouvelle MG4 compacte, mais aussi un modèle thermique à bas prix pour contrer Dacia. MG songe à implanter une usine dans la zone euro.

Mais où s’arrêtera-t-il? , qui a vendu plus de 50.000 voitures en Europe l’an dernier dont 30.000 en Grande-Bretagne, annonce ce mardi 13 septembre qu’il compte "au moins doubler ses ventes chaque année" sur le Vieux continent. La marque auto chinoise la plus diffusée en Europe vise les 100.000 véhicules cette année, alors que les concurrents se débattent dans les pénuries de voitures par manque de composants électroniques. La filiale du premier groupe auto chinois SAIC (lié à Volkswagen et GM) affirme en avoir écoulé déjà "60.000 sur les huit premiers mois de 2022". Pour faciliter son attaque, la marque compte même à terme 'implanter une usine dans la zone euro". A l’égal du japonais Toyota ou des coréens Hyundai et Kia.

La partie commerciale n’est évidemment pas oubliée, avec déjà "686 points de vente à mi-année et 840 visés en fin d’année". avait décidé au départ de tester les ventes par Internet. Mais, finalement, la firme a créé un réseau classique de concessionnaires. Sur la seule France, la marque a les mêmes objectifs que sur l’ensemble de l’Europe. L'objectif: "doubler au moins les scores en 2022 à 10.000-12.000 unités", assure le constructeur. A moyen terme, ce vieux label So british de voitures sportives passé en 2005 dans le giron chinois "concurrencera Skoda, Hyundai, Kia", qui, avant la pandémie, atteignaient respectivement les 36.500 immatriculations (en 2019), 40.000, 45.000 en France! Implanté dans 26 pays d’Europe, MG affirme qu’il disposera d’une gamme de "dix modèles en 2025", essentiellement électriques. Pour faire un clin d’œil à ses origines anglaises, le label compte même commercialiser en 2024 un roadster électrique censé rappeler les MG Sprite et MGB des années 1960 et début 1970!

Moins cher que Peugeot

MG dispose aujourd’hui d’une gamme de cinq modèles en France dont le petit SUV ZS, concurrent direct du Peugeot e-2008 électrique. A partir de 26.990 euros (bonus de 6.000 euros réduit). Contre 31.200 pour son rival français! C’est la MG [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi