La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 796,39
    -188,95 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Le Chinois CATL (batteries électriques) va construire une usine en Hongrie

Xinhua/Afp

La société chinoise Contemporary Amperex Technology (CATL), le plus grand constructeur mondial de batteries pour véhicules électriques, va investir 7,34 milliards d'euros pour construire une usine en Hongrie.

L'usine de 100 gigawattsheures qui va être construite par le Chinois (CATL) à Debrecen dans l'est de la Hongrie sera le plus important projet d'investissement dans le pays, selon les responsables hongrois. Ce sera la seconde usine de batteries en Europe de CATL, après une première en Allemagne.

Le constructeur allemand a indiqué qu'il serait "le premier et plus gros client" de la nouvelle usine. Un haut responsable de Mercedes-Benz Markus Schaefer a qualifié l'usine de "nouvelle étape importante pour le développement de [leur] production électrique avec [leurs] partenaires-clefs", soulignant qu'elle produirait des batteries pour le constructeur allemand en étant neutre en matière d'émission de CO2.

Lire aussi

La construction devrait commencer cette année après l'approbation des actionnaires, a précisé CATL dans un communiqué. S'étendant sur 221 hectares dans un complexe industriel, l'usine fournira d'autres constructeurs européens, a affirmé CATL. Les autres clients de CATL, outre Mercedes-Benz, comprennent BMW, Stellantis et Volkswagen.

Rapprochement entre la Chine et la Hongrie

"Il n y a pas de doute que notre usine de Debrecen nous permettra de renforcer notre avantage concurrentiel, de mieux répondre à la demande de nos clients européens et d’accélérer notre transition vers la mobilité électrique en Europe", affirme le patron de CATL Robin Zeng dans le communiqué. A travers une politique d'ouverture à l'Est", le Premier ministre hongrois Viktor Orban a cherché à renforcer les liens de son pays avec la Russie et la Chine lors des années récentes, suscitant les critiques de l'opposition dans ce pays membre de l'Union européenne.

"Aujourd'hui, nous mettons fin à plus de deux ans de négociations, qu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi