La bourse est fermée

En Chine, les ventes de smartphones ont été divisées par deux en février à cause du coronavirus

1 / 2

En Chine, les ventes de smartphones ont été divisées par deux en février à cause du coronavirus

Confinés, en quarantaine, les Chinois ont drastiquement baissé leur consommation de biens manufacturés. Dans la première quinzaine de février, les ventes d'automobiles se sont ainsi effondrées de 92%. L'hémorragie est la même pour les produits technologiques, notamment les smartphones.

Selon les chiffres de la China Academy of Information and Communications Technology (CAICT), 6,34 millions de smartphones ont été expédiés en février, soit une chute de 54,7% par rapport aux 14 millions d'appareils écoulés le même mois de l'année dernière. C'est le niveau le plus bas jamais observé depuis au moins 2012, lorsque l'ACICI a commencé à publier des données. Si on additionne les mobiles classiques (feature-phones), les livraisons baissent même de 56% à 6,4 millions d'unités.

Apple boit la tasse

Aucun acteur n'échappe à cette purge: les principaux fabricants chinois (Huawei, Xiaomi...) voient leurs livraisons passer de 12,7 à 5,8 millions d'unités. L'américain Apple boit la tasse avec 494.000 iPhone livrés contre 1,2 million en février 2019 et plus de 2 millions en janvier dernier. Rappelons que les Apple Store en Chine ont été fermés pendant au moins deux semaines en février alors que les craintes sur l'épidémie de coronavirus montaient.

Apple a d'ailleurs été la première entreprise high-tech à prévenir qu'elle ne tiendrait pas ses objectifs de ventes au premier trimestre à cause de l'épidémie de coronavirus.

La pénurie de pièces...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi