La bourse ferme dans 17 min
  • CAC 40

    6 697,36
    -8,25 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 165,30
    -6,87 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    35 484,25
    -125,09 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,1643
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 779,80
    -5,10 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    54 445,24
    -3 209,20 (-5,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 510,17
    -24,48 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,70
    -1,72 (-2,06 %)
     
  • DAX

    15 500,80
    -22,12 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 200,16
    -22,94 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    15 180,70
    +59,02 (+0,39 %)
     
  • S&P 500

    4 533,74
    -2,45 (-0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Pour la Chine, la vente de sous-marins américains à l'Australie "sape gravement la paix et la stabilité régionale"

·1 min de lecture

La nouvelle coopération entre l'Australie et les Etats-Unis n'en finit pas de faire réagir. Dernière en date, celle de la Chine, plutôt véhémente. La Chine a dénoncé une vente "extrêmement irresponsable". "La coopération entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie en matière de sous-marins nucléaires sape gravement la paix et la stabilité régionale, intensifie la course aux armements et compromet les efforts internationaux de non-prolifération nucléaire", a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

Il a accusé les trois pays de faire preuve d'une "mentalité de guerre froide" et d'utiliser l'armement nucléaire à des fins géopolitiques. Alors que Pékin est depuis un an et demi engagé dans une vive tension avec Canberra, Zhao Lijian a considéré que l'acquisition des sous-marins américains contredisait les engagements de l'Australie en matière de non-prolifération nucléaire.

>> A lire aussi - Contrat du siècle annulé par l'Australie : une "décision regrettable" pour la France

Les Etats-Unis, qui cherchent à renforcer tous azimuts leurs alliances face à la Chine, ont annoncé mercredi avec l'Australie et le Royaume-Uni un vaste partenariat de sécurité dans la zone indo-pacifique, baptisé "AUKUS", comprenant la livraison de sous-marins à propulsion nucléaire à Canberra. Conséquence immédiate de cette annonce spectaculaire : l'Australie a rompu un gigantesque contrat passé auprès de la France pour la livraison de sous-marins conventionnels. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pau : trafic de chiots et chatons et fraude aux prestations sociales devant la justice
Italie : le pass sanitaire bientôt obligatoire pour tous les salariés
Jean-Yves Le Drian flingue son ancien parti, Robert Ménard inquiet pour Le Pen… le débrief’ des matinales politiques
Seine-et-Marne : la "Madoff de la Brie" face à la justice après avoir escroqué des millions d’euros
Bali : la carcasse d'un Boeing installée en haut d'une falaise pour attirer les touristes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles