Marchés français ouverture 13 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 875,23
    +0,34 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1936
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 896,59
    +79,52 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    27 646,54
    -1 104,85 (-3,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    795,59
    -14,60 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Comment la Chine tente de résoudre le plus gros problème de ses avions de chasse

·1 min de lecture

De tous les chasseurs qui composent l'aviation chinoise, aucun n'est aussi important que le J-20. Ce chasseur de cinquième génération, également connu sous le nom de "Mighty Dragon", est plus qu'un simple avion de combat furtif. Il est la preuve que la Chine, comme les États-Unis, peut développer certaines des meilleures technologies militaires de la planète.

L'aéronef est devenu un symbole du parti communiste chinois, exhibé fièrement lors des parades militaires et mentionné à plusieurs reprises dans les publications de défense chinoises. Après une flambée de violence avec les troupes indiennes à la frontière contestée entre les deux pays l'année dernière, la Chine a envoyé deux J-20 dans des bases aériennes du Xinjiang.

À lire aussi — Une frégate française intercepte une cible supersonique volant à plus de 3 000 km/h

Ce déploiement était trop modeste pour avoir une réelle importance stratégique, mais le fait que la Chine a déployé son meilleur avion de combat dans une région reculée de l'Himalaya témoigne de son sérieux. Le déploiement du J-20 au sein du commandement du théâtre oriental de la Chine vise à envoyer un message similaire à Taïwan, au Japon et aux États-Unis.

Mais le J-20, comme tous les avions chinois, a été handicapé par le manque de moteurs à réaction de haute-performance, efficaces et durables.

Ce problème affecte depuis longtemps l'industrie de la défense chinoise, et Pékin se démène pour le résoudre.

Les difficultés rencontrées par la Chine en matière de moteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mark Zuckerberg explique pourquoi il adore le télétravail
Le G7 veut s'accorder sur une imposition des géants de la tech
L'US Navy veut équiper ses frégates furtives d'une douzaine de missiles hypersoniques
Un radiotélescope détecte de mystérieux sursauts radio rapides venus de l'espace
Un Airbus A320 volera sans kérosène avant la fin de l'année

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles