La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 510,08
    +420,29 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

La Chine pourra mener une invasion à grande échelle de Taïwan "d'ici 2025" selon le ministre de la Défense de l'île

·1 min de lecture

"C'est la situation la plus difficile que j'ai vue en plus de quarante ans de vie militaire", a alerté le ministre de la Défense taïwanais, Chiu Kuo-cheng, devant les parlementaires à Taipei mercredi 6 octobre. Le ministre s'est présenté devant les législateurs pour soutenir une hausse du budget militaire de l'île, avertissant que Pékin aurait les capacités pour mener une invasion "à grande échelle" de Taïwan "d'ici 2025".

La Chine, qui n'a jamais reconnu l'indépendance de Taïwan et la considère toujours comme une province rebelle, mène depuis plusieurs jours une série de manœuvres militaires qualifiées de "provocations" par Taipei. En l'espace de quatre jours, près de 150 avions de l'armée de l'air chinoise ont violé de la zone de défense aérienne taïwanaise, faisant craindre une escalade des tensions. Une nouvelle incursion a été signalée, mardi 5 octobre.

À lire aussi — Incursion record de 56 avions chinois dans l'espace aérien taïwanais

"D'ici 2025, la Chine ramènera le coût et l'usure [d'une invasion potentielle de l'île, NDLR] à leur niveau le plus bas. Elle en a la capacité aujourd'hui, mais elle ne déclenchera pas une guerre facilement, devant prendre en compte de nombreux autres éléments", a expliqué Chiu Kuo-cheng. Il a ajouté que le niveau de tension était tel qu'une "erreur de calcul" pourrait engendrer une "crise" dans le très sensible détroit de Taïwan.

Le ministre de la Défense taïwanais s'exprimait à l'occasion d'une assemblée législative convoquée pour examiner (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un sous-marin nucléaire d’attaque américain endommagé après une collision
L'Irlande et l'Estonie acceptent un impôt sur les sociétés à 15% pour aboutir à un accord mondial sur la fiscalité
3,5 millions de tests Covid encore réalisés chaque semaine, avant leur déremboursement mi-octobre
Amazon s'oppose à une augmentation de ses frais de port pour les livres en France
Incursion record de 56 avions chinois dans l'espace aérien taïwanais

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles