La bourse ferme dans 5 h 55 min
  • CAC 40

    7 175,09
    +42,74 (+0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 231,23
    +21,92 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0748
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 893,80
    +9,00 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    21 573,32
    -26,62 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,49
    +8,53 (+1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,24
    +1,10 (+1,43 %)
     
  • DAX

    15 446,00
    +125,12 (+0,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 926,61
    +61,90 (+0,79 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2087
    +0,0035 (+0,29 %)
     

Chine: pourquoi Pékin a plaidé la re-mondialisation à Davos

Fabrice COFFRINI / AFP

EDITORIAL. Habitué du Forum économique mondial, le chef de la délégation chinoise Liu He y a tenu un discours rassurant. Le "mix" économique mondial est pourtant moins favorable à la Chine.

Lors du dernier Forum économique mondial, qui s’est tenu du 16 au 20 janvier dernier, le vice-Premier ministre chinois Liu He, considéré comme le vrai maître de l’économie du pays, a retrouvé à Davos un certain nombre de ses "vieux amis". C'est un habitué. Dans un discours solennel, il a reconnu l’importance de ce type de réunion, a déploré la fragmentation du monde et appelé à une "re-mondialisation", tout en prônant la "dualité".

La politique zéro Covid, récemment abandonnée par Pékin, avait coupé le pays du reste du monde, provoquant une fragmentation déplorée par Liu He. Cette période de confinement fut aussi l’occasion pour la Chine de vivre une "dualité". Les marchandises passaient les frontières, mais pas les personnes.

Les exportations chinoises ont alors augmenté de près de 30 % en 2021 et de 7 % supplémentaires en 2022. Le commerce sait s’adapter aux contraintes. Lorsque Shanghai a été paralysé en avril et en mai dernier, une grande partie des flux a été réorganisée via la ville voisine de Ningbo, limitant la perturbation des chaînes d’approvisionnement.

Même refrain pour l'inflation

Les prix racontent une histoire similaire: en juin, lorsque le taux d’inflation aux Etats-Unis a culminé à 9,1 %, le prix moyen des importations chinoises en Amérique n’a augmenté que de 3,3 % par rapport à l’année précédente. Avec la suppression brutale de la politique zéro Covid, c’est le flux des personnes qui a repris. Le nombre de passagers sur les liaisons internationales d’Air China a augmenté d’un tiers... et Liu He a pu se rendre à Davos pour tenir un discours rassurant.

Re-mondialisation de la Chine, démondialisation de ses biens

Il ainsi annoncé que les promoteurs immobiliers - menacés de faillites - avaient reçu une "transfusion sanguine", le gouvernement éloignant le spectre d’une crise immobilière générale. Concernant les exportations de la Chine, les perspectives ne sont plus florissantes. Selon les experts d’UBS, elles diminueront même de 4 % sur l’ensemble de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi