Marchés français ouverture 2 h 40 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 601,85
    +55,67 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 464,86
    +73,60 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    26 115,48
    -251,44 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    639,16
    +0,02 (+0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

La Chine pose un engin sur la Lune pour récolter des échantillons

·1 min de lecture
LA CHINE POSE UN ENGIN SUR LA LUNE POUR RÉCOLTER DES ÉCHANTILLONS

PEKIN (Reuters) - La Chine est parvenue mardi à poser un engin sur la surface de la Lune, un premier succès pour une mission d'exploration spatiale qui vise à ramener sur Terre des échantillons de la surface lunaire, ont rapporté les médias officiels.

La Chine avait lancé le 24 novembre la mission Chang'e à bord d'une fusée Longue Marche tirée depuis le centre spatial de Wenchang, dans le sud du pays.

Cette mission, dont le nom est celui de la déesse chinoise de la Lune, a pour objectif de permettre d'étudier la composition du seul satellite naturel de la Terre pour tenter d'en préciser les origines.

L'engin robotisé posé mardi sur la surface de la Lune doit maintenant prélever des échantillons de poussière et de cailloux grâce à un bras télescopique, qu'un module de remontée doit acheminer vers le module principal pour les transférer dans une capsule appelée à revenir sur Terre, en Mongolie intérieure.

Si toutes les étapes de la mission réussissent, la Chine sera le troisième pays à récolter des échantillons lunaires après les Etats-Unis et l'Union soviétique dans les années 1960 et 1970.

(Ryan Woo, version française Marc Angrand)