La bourse ferme dans 5 h 38 min
  • CAC 40

    4 827,04
    -26,91 (-0,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 161,38
    -19,32 (-0,61 %)
     
  • Dow Jones

    28 210,82
    -97,97 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,1834
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 919,70
    -9,80 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    10 868,21
    +1 538,81 (+16,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    258,09
    +13,20 (+5,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,19
    +0,16 (+0,40 %)
     
  • DAX

    12 490,39
    -67,25 (-0,54 %)
     
  • FTSE 100

    5 760,62
    -15,88 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 484,69
    -31,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    3 435,56
    -7,56 (-0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,3092
    -0,0051 (-0,39 %)
     

En Chine, avec Pinduoduo, le shopping est aussi un jeu

·1 min de lecture

Un Chinois peut en cacher un autre… A peine le monde occidental s'est-il habitué à Jack Ma, l'excentrique patron d'Alibaba aux faux airs de Popeye, ou à Pony Ma, l'austère PDG de l'entreprise à 600 milliards de dollars Tencent, qu'un surdoué de la tech surgi de nulle part s'impose comme la nouvelle star de l'empire du Milieu. Inconnu voilà cinq ans, Colin Huang, 40 ans, look d'éternel taupin avec son sweat à capuche et ses sages lunettes d'écaille, est devenu cet été le deuxième homme le plus riche de Chine, avec une fortune estimée à 40 milliards d'euros. Juste derrière… Pony Ma et ses 45 milliards d'euros de patrimoine.

Pinduoduo vise les villes moyennes

Son entreprise, Pinduoduo (PDD), littéralement "ensemble, plus d'économies et plus de fun", créée en 2015, est déjà considérée comme le succès le plus fulgurant de l'histoire de l'e-commerce. Mieux qu'Amazon ou Alibaba. Cette plateforme disponible uniquement sur mobile et exclusivement en chinois - mandarin et cantonais - transforme l'acte d'achat en jeu. Pinduoduo propose en effet des produits à prix cassés, mais pour en bénéficier il faut convaincre d'autres acheteurs et passer commande ensemble.

"

C'est très ludique, on voit le prix descendre au fur et à mesure que l'on constitue un groupe

"

Surnommé par les analystes de Wall Street "le Groupon sous stéroïdes", référence au site américain d'achats groupés, PDD s'affirme déjà, avec 630 millions d'acheteurs actifs, comme la deuxième plateforme chinoise d'e-­commerce, devant ...


Lire la suite sur LeJDD