La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 883,90
    +1 490,27 (+4,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Spatial: comment la Chine a largué l'Europe, et titille les Etats-Unis

·2 min de lecture

Rover sur Mars, station spatiale, station lunaire…La Chine s'impose comme le seul concurrent crédible du leader américain. Avec une ambition sans frontières.

Dans un déluge de feu et de poussière, le lanceur Longue Marche 2F s'arrache du pas de tir de la base spatiale de Jiuqan, dans le désert de Gobi. Ce 17 juin, la capsule habitée Shenzhou-12 ("vaisseau divin"), au sommet de la fusée, doit, Tiangong 3 ("palais céleste"). Quelques heures de voyage à 28 000 kilomètres-heure plus tard, la Chine peut exulter : la capsule s'est arrimée sans heurt au module Tianhe. Durant cette mission de trois mois à 390 kilomètres d'altitude, les trois astronautes devront préparer les phases suivantes de la construction de la station. Un Meccano à marche forcée : huit nouveaux lancements, dont quatre habités, sont prévus d'ici à la fin 2022, date annoncée de l'achèvement de la station.

A première vue, non. Le "palais céleste", à peu près de la dimension de l'ex-station russe Mir, sera trois fois inférieur en taille à l'ISS, projet géant de 150 milliards de dollars. Mais elle pourrait bien survivre à sa concurrente. "Il y a d'énormes débats sur la poursuite du financement de l'ISS par la Russie, voire par les Etats-Unis , souligne Xavier Pasco, directeur de la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste de l'espace. Faute d'accord, la station chinoise pourrait bien être la seule station en activité après 2030." Pékin s'est déjà déclaré ouvert à une coopération internationale, avec des séjours d'astronautes étrangers dans la station.

Performances en série

Avec une construction prévue en à peine deux ans, Tiangong 3 est le parfait symbole de l'incroyable accélération chinoise dans le secteur spatial. En janvier 2019, la Chine a réussi à envoyer un , première mondiale. En décembre 2020, elle ramenait sur Terre des échantillons de sol lunaire, seulement les Etats-Unis et l'URSS l'avaient fait jusqu'à présent. En mai dernier, elle faisait même atterrir un robot sur Mars, une performance que seule la Nasa avait réussi, la Russie et l'Europe s'y cassant les dents. "Les résultats parlent d'eux-mêmes : la Chine a réalisé des progrès impres[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles