La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 661,17
    -1 516,82 (-4,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

La Chine menace de bombarder l'Australie si elle intervient dans un conflit sino-taiwanais

·1 min de lecture

“La Chine devrait envoyer ses missiles balistiques sur l’Australie si elle intervient dans un conflit sino-taiwanais”. Cette menace provient d’une tribune signée par Hu Xijin, le rédacteur en chef du site Global Times : il s’agit de l’organe de presse officiel du parti communiste chinois. Ce site est aussi considéré comme le vecteur principal de la propagande diplomatique de la Chine à l’international, ce qui laisse peu de doutes sur les intentions du gouvernement local vis à vis de l’Australie. Dans ce court papier, le propagandiste détaille comment la République populaire doit punir l’île-continent si celle-ci s’immisce trop dans un conflit militaire entre Pékin et Taïwan.

“La Chine ne veut que la paix. Cependant si l’Australie a le culot d’aider les États-Unis et envoie ses troupes pour défendre Taïwan, alors un cataclysme s’abattra sur ce pays”, prévient encore Hu Xijin. Selon le Global Times, l’armée chinoise serait facilement en mesure de détruire les bases militaires australiennes situées au nord de l’île-continent. De son côté, le quotidien The Australian estime que le site de renseignement australo-américain de Pine Gap serait l’une des cibles prioritaires de l’armée chinoise, en cas d’attaque. Sydney serait aussi visée par les missiles ennemis tout comme la ville côtière de Darwin qui abrite une base appartenant à l’armée américaine.

>> À lire aussi - L’Australie rompt un contrat avec la Chine sur la Route de la Soie, "incompatible” avec sa politique étrangère

Avant de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alpes-Maritimes : un million d'euros récolté grâce à des cagnottes pour des animaux "fantômes" ?
L’Australie veut fermer ses frontières jusqu’en 2022, la vaccination très en retard sur les pays riches
Brexit : le Royaume-Uni tancé sur la pêche et l'Irlande du Nord, Michel Barnier lance un avertissement
Les JO de Tokyo annulés ? Le n°2 du parti au pouvoir exhorte à une décision "prudente"
La population de la Chine en passe d’être dépassée par l’Inde, la natalité inquiète